You see us as you want to see us...

Avis sur Breakfast Club

Avatar VirginiA
Critique publiée par le

John Hughes était écrivain pour le National Lampoon lorsqu'il déplorait que l'adolescence ne soit pas dignement représentée au cinéma en dehors d'un comique burlesque à la limite du dénigrement. Il a alors écrit un scénario mettant en scène 5 adolescents à fleur de peau confrontés les uns aux autres dans un huis clos de plusieurs heures. Claire, la fille à papa (jouée par Molly Ringwald, la muse de Hughes), Brian, le geek timide (Anthony Michael Hall, dont les talents comiques sont sous-exploités au profit d'un registre beaucoup plus dramatique), Andy, le jock (Emilio Estevez), Allison, la weirdo (Ally Sheedy) et pour finir Bender, le rebelle (on raconte que Judd Nelson, qui pratiquait le method acting, a failli être viré du film à cause de son comportement pendant le tournage)

Ça commence par l'ennui, les vannes potaches, quelques bons mots insolents. Petit à petit s'installe un malaise. Des scènes silencieuses mais drôles, des scènes bavardes mais de plus en plus tendues. La tension croît jusqu'à l'explosion, au climax du film, de la rage d'une génération incomprise, prise dans des insécurités, ses confrontations et ses angoisses. C'est drôle et triste à la fois. S'ensuit une scène de danse réjouissante et cathartique, comme un prélude au fuck you au monde adulte que constitue la lettre qui ouvre et ferme le film.

C'est le teen-movie par excellence, le film qui capte le mieux l'adolescence, le film culte d'une génération d'Américains qui seront à jamais hantés par l'esprit de John Bender. Mais au-delà de ça, c'est 1h30 d'un huis-clos mené de main de maître, au scénario malin qui mélange les tons à la perfection, à l'interprétation convaincante, à l'image chiadée et porté par une bande son culte (un coup à vous faire aimer les Simple Minds). Il est difficile de faire mieux dans le genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2486 fois
59 apprécient · 1 n'apprécie pas

VirginiA a ajouté ce film à 4 listes Breakfast Club

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs teen movies

    Les meilleurs teen movies

    Avec : Breakfast Club, Stand by Me, La Fureur de vivre, American Graffiti,

  • Films
    Cover A John Hughes Companion to Teen Angst.

    A John Hughes Companion to Teen Angst.

    Cette liste ne cherche en aucune manière à être originale, elle me permet juste de compiler mes avis sur la filmo du Saint Père...

  • Films
    Illustration American Teens

    American Teens

    Le but de ce dossier est de présenter, dans un ordre délibérément aléatoire, voire anarchique, des teen-movies culte qui ont...

  • Mais aussi

Autres actions de VirginiA Breakfast Club