Don't You Forget About Me

Avis sur Breakfast Club

Avatar TheInfamousVAS
Critique publiée par le

Imaginez. Vous êtes dans les années 1980. La musique est kitsch, à base de gros synthé, et cinq lycéens tout ce qu'il y a de plus cliché se retrouvent un samedi après-midi en retenu. Le petit délinquant, le sportif, la reine du lycée, l'intello et la fille un peu bizarre qui n'a pas vraiment d'amis.

Une réaction normale à ce stade serait de fuir face à ce spectacle d'un autre âge vu et revu. Laissez moi (essayer) de vous dire pourquoi il faut absolument, coûte que coûte, voir The Breakfast Club de John Hughes. Une fois passé son style de film des années 1980 comme on en fait plus (pour le meilleur et pour le pire), on découvre en réalité un film profondément humain. À la fois un regard encore pertinent sur la société, ses normes, ses groupes et son contrôle social, mais aussi un moment drôle, émouvant, avec des personnages intéressants, attachants, bien écrits et interprétés. À un moment, les personnages se demandent s'ils se diraient bonjour, s'ils pourraient se considérer comme amis une fois de retour dans la vie quotidienne du lycée. Seraient-ils capables d'assumer cette amitié un peu hors norme dans leurs groupes respectifs ? Certes, ces "groupes" ne sont que ceux qu'on trouvaient alors (et qu'on trouve sous d'autres formes aujourd'hui) à l'école, groupes dont les frontières peuvent paraître dérisoirs avec le recul. Mais cela mène en réalité à une réflexion sur les groupes sociaux dans l'ensemble de la société. Si on ajoute des moments d'émotion en or massif, ce huis clos s'avère être un indispensable. Au pire, je vois difficilement comment passer un mauvais moment devant !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
2 apprécient

TheInfamousVAS a ajouté ce film à 4 listes Breakfast Club

Autres actions de TheInfamousVAS Breakfast Club