Affiche Brève rencontre

Critiques de Brève rencontre

Film de (1945)

Silent mourning

“I'm an ordinary woman. I didn't think such violent things could happen to ordinary people.” Dans cet extrait de la confession silencieuse que Laura fait à son mari, tous les choix qui font de Brève Rencontre un chef d’œuvre du drame passionnel sont explicités. La passion amoureuse, engluée dans un mythe séculaire,... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

46 7
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Brève mais si intense

Mon père m'avait toujours dit que c'était un de ses films préférés et je comprends pourquoi. Je viens de revoir au Festival de La Rochelle et toujours avec la même émotion, cette Brève Rencontre de David Lean, film de 1946 où il est encore question chez ce grand romantique du cinéma, d'un amour impossible entre deux êtres que rien ne prédisposait à... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

102 110
Avatar Aurea
10
Aurea ·

Noyé dans l'émotion

C'est un peu par hasard que Laura, une femme mariée, rencontre Alec un médecin lui aussi marié et c'est à nouveau par hasard qu'ils vont se retrouver quelques jours plus tard. Peu à peu, ils vont sympathiser puis ressentir des sentiments de plus en plus profonds... Après m'avoir subjugué lorsqu'il était roi d'Hollywood, notamment avec Docteur Jivago ou La Fille de... Lire la critique de Brève rencontre

40 7
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Poussières d'une vie

Il y a des chemins de fer, des gares, des plateformes. On y croise des gens. Pressés, arrogants, ou souriants de quitter le vacarme des roues incessant. Il y a là un couple qui s’embrasse avec pudeur, et de l’autre côté, des adolescents qui s’envoient des baisers. Des baisers qui s’envolent et se dissolvent dans la fumée polluante du train quittant la gare. Une vieille dame lit un journal... Lire la critique de Brève rencontre

24 18
Avatar Luanana
10
Luanana ·

Love on the brief

(La critique devait être brief aussi...) Alors il est comment ce petit classique du mélo britannique de 45 ? Et bien il est très bien ma petite dame. Oui vraiment, si le cinéma est comme une hypnose, "Brève rencontre" en est un bel exemple. Parce que tenir aussi bien le coup sur une histoire d'amour impossible aussi bêtement simple, chers classiquiens, vous tendez sérieusement le bâton pour... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

21 9
Avatar drélium
7
drélium ·

La gare

Anna et Alec vivaient heureux en ménage avant de se rencontrer et de découvrir ce qu’est vraiment le bonheur. Seulement voilà, gérer cette nouvelle passion qui les a pris n’est pas simple, surtout quand elle est gâchée par la culpabilité et la peur d’être démasqués. Ils vivent leur idylle tranquillement, à l’abri des regards, dans la ville de leur rencontre, tout les jeudis avant de reprendre le... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

21 19
Avatar Melly
8
Melly ·

Effet papillon

Il aura suffi d'une simple poussière dans l'oeil pour changer la vie de Laura Jesson. Un train passant lui projette dans l'oeil, un homme au café de la gare lui enlève. C'est ainsi que Laura rencontre le docteur Alec Harvey. Elle est mariée, a deux enfants, et descend en ville tous les jeudis. Lui est marié également, et père, et va en ville tous les jeudis pour travailler à l'hôpital. Une... Lire l'avis à propos de Brève rencontre

17 9
Avatar Black_Key
8
Black_Key ·

La rencontre dans son plus simple appareil.

On dit que le coup de foudre est du à une réaction chimique et que les rencontres sont souvent dues au hasard. Meme si ces rencontres sont parfois très brèves, elles n'en sont pas pour autant moins belles mais au contraire bien plus intenses. "Brève rencontre" c'est ce qu'il y a de plus simple et de plus pur, avant les disputes, avant le chagrin, avant les regrets. "Brève rencontre" c'est la... Lire la critique de Brève rencontre

13
Avatar amarie
10
amarie ·

Lumières tamisées

Avant tout, je dois vous dire que ma scolarité en anglais se résume ainsi: oreilles fermées aux cours, yeux grands ouverts sur les appâts des professeures successives. Résultat: "It's a boy, it's a toy", puis le noir complet. C'est dire que mon regard présent sur ce chef-d'oeuvre de Lean vu en VO non sous-titrée est nécessairement lourd du poids de ces exactions passées. J'ai compris qu'elle... Lire la critique de Brève rencontre

7 3
Avatar jeanbaptistevoisin
8
jeanbaptistevoisin ·

Comment le regard rétrospectif bouleverse l'existence

Derrière ce titre un brin pompeux, il y a une idée qui m'a fasciné dans ce film labellisé "Aurea" et qui avait donc tous les ingrédients pour me rebuter de prime abord : la pensée (et donc les émotions) suivent les événements de manière chronologique, et il faut constamment faire des sauts dans le temps pour comprendre des enjeux qui nous ont initialement échappé dans l'instantanéité du... Lire la critique de Brève rencontre

8
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·