Affiche Brewster McCloud

Critiques de Brewster McCloud

Film de (1970)

Ses ailes de géant ...*

Ou le rêve d’Icare. Ou Robert Altman tel qu’en lui-même pendant sa période la plus créative – entre Mash et le fabuleux John McCabe – entre surréalisme, provocation et poésie pure. Dès l’attaque sur le clavier, on a compris : l’hymne américain, mais massacré, puis repris à la demande de la cantatrice, avec dans le même temps la reprise du générique (le titre et la suite, deux fois …),... Lire la critique de Brewster McCloud

15 1
Avatar pphf
7
pphf ·

Envolée émancipatrice marquée du sceau de la fiente

Avec That Cold Day in the Park, Le Privé et surtout Trois Femmes, Brewster McCloud entérine l'attrait de Robert Altman pour l'étrange et parachève un portrait très singulier de l'auteur, dans un style décidément très éloigné de tout ce que... Lire la critique de Brewster McCloud

6
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Critique de Brewster McCloud par Eric Pokespagne

"Brewster McCloud" est l'un des tous premiers Altman, contemporain du triomphe de "MASH" et avant la période culte des critiques sociales épiques. C'est un film très étrange, empreint d'une poésie biscornue qui témoigne peut-être plus encore de la rebellion profonde d'Altman vis à vis des codes de la société que les chefs d'oeuvre... Lire la critique de Brewster McCloud

4 4
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Il y en a qui disent qu'ils l'ont vu voler...

Troisième film de Robert Altman, et succédant au carton qu'a été M.A.S.H., Brewster McCloud est étrange à plus d'un titre. Si je devais le résumer en quelques mots, je dirais que c'est l'histoire d'une utopie d'un jeune homme qui s'est mis en tête de voler. Ceci étant dit, le film baigne constamment dans une ironie grinçante, du générique de début reprenant l'hymne américain, mais massacré, à... Lire l'avis à propos de Brewster McCloud

4
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

« Envole-moi »

Un film déjanté et très drôle, Pythonesque même. Je pense parmi mille exemples au plan de la tortue qui marche avec sur fond de sirène de police. Mais tout ça cache une mise en distanciation à mon avis très calculée (dont je vous avoue ne pas avoir encore découvert le résultat exact). Dès l'ouverture du film par exemple, la chanteuse de l'hymne national râle pour une histoire de ton et demande à... Lire l'avis à propos de Brewster McCloud

3
Avatar Homlett
8
Homlett ·

Un film très inégal

Un film très inégal : Au positif quelques scènes complètement barrées (l'ouverture, le professeur d'ornithologie), et une distribution féminine éblouissante avec Sally Kellerman et Shelley Duvall, au négatif, quelques gags assez lourds, une interminable et inintéressante poursuite en voiture, la tête à claque du gars qui interprète Brewster McCloud et la conclusion romantico-gnangnan. Lire la critique de Brewster McCloud

Avatar estonius
5
estonius ·

Critique de Brewster McCloud par XipeTotec

Un merveilleux n'importe quoi comme Altman sait si bien les faire, parodie des Oiseaux et de mille autres choses dont l'absurdité a pu influencer aussi bien Dupieux ou Hazanavicius que Abrahams ou les Zucker, tout en restant thématiquement étonnamment cohérent. Brewster McCloud constitue ainsi une indispensable piqûre de rappel pour ceux qui associent le Nouvel Hollywood au... Lire la critique de Brewster McCloud

1
Avatar XipeTotec
7
XipeTotec ·

Les oiseaux, le retour.

Brewster McCloud est un garçon lunaire qui vit dans un réduit du sous-sol de l'Astrodome, une salle de spectacle. Chaque fois que quelqu'un l'ennuie, Louise, une jeune femme souriante en loden apparaît dans les parages, l'importun se prend une fiente sur le front, et on le retrouve peu après étranglé. Ainsi de l'employeur de Brewster, un mafieux hémiplégique à qui il sert de chauffeur. Puis... Lire l'avis à propos de Brewster McCloud

1
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Critique de Brewster McCloud par AMCHI

Un film à l'histoire décalée mais malheureusement mise en scène de manière très classique par Altman de plus le personnage de Brewster McCloud n'est pas attachant, il est assez tête à claques. Difficile de se passionner pour ce film qui pourtant avait la matière pour devenir un film tout a fait original. Lire la critique de Brewster McCloud

Avatar AMCHI
3
AMCHI ·