Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Guess who's back ? Back again ?

Avis sur Bridget Jones Baby

Avatar Jack Mosby
Critique publiée par le

Ah, Bridget Jones, le film roi de la romcom british, qui m’a fait me tordre de rire durant ma jeunesse, revient pour un nouvel opus. Autant dire que les attentes étaient grandes. Est-ce que Renée Zellweger arrivera à nous faire oublier sa chirurgie l’ayant transformée (mais honnêtement, pas tant que ça…) pour nous faire retomber amoureux du personnage de Bridget Jones, cousine éloignée de Gaston Lagaffe cherchant désespéremment l’amour ?

Bien sûr, on passera sur la réalisation, pas étonnante ni originale pour un sou, à croire que la comédie romantique restera toujours un genre hermétique à l’audace cinématographique, alors que sa cousine éloignée la comédie arrive, elle, à proposer de très belles choses (notamment sur le territoire britannique). Mais on connaît par coeur les films précédents et les attentes ne se situaient pas là. On veut rire et pleurer devant un Bridget Jones, et de ce point de vue, le contrat est rempli. On rit, on rit beaucoup, et on rit souvent. Des catastrophes de Bridget, un peu. Mais la différence avec les films précédents est que l’on rit surtout de l’inadéquation des autres personnages à rentrer dans le moule de Bridget, femme résolument moderne et aux idées progressistes bien arrêtées. Jamais Bridget n’avait été autant traitée en héroïne, et ce film aurait pu se résumer à « Bridget Jones apprend enfin à s’aimer et à ne plus se laisser faire ».

Malgré quelques défauts de scénario et quelques scènes qui sonnent un peu faux, le film réussit encore une fois à balancer comédie et romantisme à la perfection. Même revisités à la sauce 2016, on a le droit à tous les clichés du genre, mais on ne s’en offusque jamais, car ces clichés nous rappellent juste à quel point Bridget Jones a influencé la comédie romantique moderne. Bridget Jones Baby n’est pas un film parfait, mais il nous met la banane, nous fait pleurer lors d’un final particulièrement émouvant, et nous permet de dire une dernière fois au revoir à notre Bridget, la laissant dans le bonheur qu’elle mérite.
Lire la critique sur explorersclub.fr

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 183 fois
1 apprécie

Autres actions de Jack Mosby Bridget Jones Baby