Un film original

Avis sur Bright

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Blockbusters

A une époque où les grands studios hollywoodiens semblent de plus en plus frileux à la créativité et à l'innovation.
A l'époque où les blockbusters ne sont plus que placements de produits et publicité pour merchandising.

Je crois qu'on peut saluer Netflix pour son originalité

Bright est un blockbuster, peut-être même celui qui a coûté le plus cher pour un film en DTV, réunissant un trio de star Will Smith, Joel Edgerton et Noomi Rapace.

Bright est surtout un film qui n'est ni un remake, ni un reboot, ni une franchise, ni l'adaptation d'un bestseller ou d'une BD. Non, Bright est un scénario original, d'une histoire originale.
Je ne savais pas que c'était encore possible pour un blockbuster.

Bravo

Alors je dis bravo car j'en ai un peu ma claque des suites à n'en plus finir (heu… Saw, Fast and Furious, Pirates des Caraïbes… Je continue ou tu as compris ?), des reboots à la con (Spiderman), des adaptations de mauvais livres (50 nuances…) ou des films charcutés pour plaire au plus grand nombre (Suicide Squad ?...)

Ça fait quand même du bien de voir une histoire originale dans un univers original.

Certes, si l'histoire n'est pas si originale que ça, l'univers l'est beaucoup plus…

L'histoire reste l'occasion de parler de thématiques actuelles, notamment le racisme et plus particulièrement le racisme de la police étatsunienne. Attention, le film ne fait qu'effleurer le sujet mais, par les temps qui court, ce n'est déjà pas si mal.

Le film nous montre que le meilleur moyen de lutte contre le racisme est de se trouver un nouvel étranger. Oui, les gangs afro-américains et Chicanos se retrouvent unis avec les blancs dans leur haine des orques et des elfes… C'est une excellente piste à suivre pour lutter contre le racisme interhumain, détestons les martiens, les fées, les orques.

Ça fera une pause pour les roux, les noirs, les chanteuses voilées et les juifs…

Un univers original, disais-je, sorti du cerveau de Max Landis, le fils de John Landis qui mêle notre technologie et la magie des histoires d'héroïc fantasy… Ce n'est pas complètement inédit mais suffisamment quand même pour le souligner.

Le reste est un blockbuster buddy movies des plus classiques avec son lot d'actions, ses bonnes réparties et son happy end.

La réalisation n'est pas dégueu, le film se classerait même dans ce qu'a fait de mieux David Ayer et l'interprétation n'est pas mauvaise, Will Smith fait du Will Smith et Joel Edgerton est bon dans son rôle d'orque aux dents limés et la beauté angulaire du visage de Noomi Rapace est même bien mis en valeur dans son rôle d'elfe maléfique.

Un blockbuster honnête, quoi, mille fois mieux que le précédent film de David Ayer qu'on sent moins tenu par les couilles de financiers imbéciles qui pensent que le cinéma doit être consensuel pour plaire à tous.

Pas de quoi déverser des torrents de haine comme j'ai pu en lire à gauche et droite. A croire que les critiques sont payées par les grands studios qui flippent de cette nouvelle façon de consommer le cinéma.

7

Alors dans un geste politique de soutien au géant du streaming, je lui mets 7 qui est un chiffre magique comme chacun sait.

Un geste qui me semble d'un grand courage si j'en juge par les notes de mes éclaireurs et les réactions critiques mais je m'en fous, j'suis prêt à mourir pour mes idées (enfin au moins à supporter des tonnes de dislikes)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 182 fois
3 apprécient

Gwangelinhael a ajouté ce film à 1 liste Bright

Autres actions de Gwangelinhael Bright