Affiche Brimstone

Critiques de Brimstone

Film de (2017)

Le hollandais malfaisant

On le savait déjà, les réalisateurs hollandais n'ont pas froid aux yeux. Et pour dire les choses comme elles le sont, ce film est insoutenable. Que ce soit le glauque vif, l'absence de morale, les horreurs constantes, la violence crue, il faut avoir l'estomac bien accroché pour parvenir indemne au bout. Brimstone fait dans l'accumulation, la surenchère du... Lire la critique de Brimstone

72 7
Avatar Peaky
8
Peaky ·

Notre Père qui es au pieu

Ne sachant pas grand-chose de Brimstone avant la projection, je me suis fait cueillir par ce conte corrosif radical dont l'auteur n'hésite pas à corser la violence pour sonder les méandres les plus noirs de la nature humaine afin de questionner sauvagement la condition féminine ainsi que la manipulation des masses par la religion. On pourra reprocher beaucoup de choses à Martin... Lire la critique de Brimstone

16 2
Avatar oso
7
oso ·

Gardez-vous des faux prophètes...

BRIMSTONE (16,8) (Martin Koolhoven, HOL/FRA, 2017, 145min) : Ce western féroce diabolique nous entraîne au XIXème siècle dans l’Ouest américain pour nous narrer le destin de Liz, une jeune femme vivant paisiblement avec sa famille jusqu’au jour où un nouveau prêcheur débarque dans la région. Martin Koolhoven réalisateur néerlandais quasiment inconnu dans notre hexagone... Lire la critique de Brimstone

25 4
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

La Nuit du Prêcheur

A la réalisation depuis plus de vingt-cinq ans, Martin Koolhoven est un cinéaste néerlandais déjà confirmé avec dix films à son actif (en plus d’une série TV et de quelques téléfilms). Ses œuvres ont été sélectionnées dans des festivals prestigieux (la Berlinale, Rome, Londres, etc.) et les Pays-Bas l’honorent régulièrement lors du Netherlands Film Festival (Sept films présentés, deux prix... Lire l'avis à propos de Brimstone

15 6
Avatar Softon
6
Softon ·

Extraordinary

"Brimstone"... rien que d'y repenser, j'en ai les poils qui se dressent. Quelle expérience. Quel film. Je vais y aller sûrement fort mais ce film est pour moi exceptionnel à tous points de vue. C'est certainement l'un des meilleurs films que j'ai vu dans ma vie et je remercie je ne sais qui pour m'avoir permis de le voir dans une petite salle de mon cinéma habituel à l'occasion d'une séance... Lire la critique de Brimstone

26 7
Avatar Mick1048
10
Mick1048 ·

le silence ne sera pas d'or

Film se déroulant dans le grand ouest américain,découpé en 4 chapitres : 1)Apocalypse 2) Exodus 3) Genesis (pas le groupe hein) et 4) Retribution..On suit la jeune Joanna durant 2h27..c'est long certes mais j'ai pas pu lâcher le film ! C'était le temps où l’Amérique embarqua ses colonies au nom d'une promesse d'Eldorado! Ainsi certains parmis ces colonies, venaient s'enrichir les uns à la... Lire l'avis à propos de Brimstone

8 6
Avatar asiargento
9
asiargento ·

Aux racines du mal

Le septième long-métrage du réalisateur hollandais Martin Koolhoven est un film sulfureux, ainsi que l’annonce son titre « Brimstone » (« Soufre », en anglais...). Sulfureux car il met en scène une sorte de périple œdipien inversé : ce n’est pas l’enfant (Emilia Jones puis, adulte, Dakota Fanning) qui, mue par une identification à sa mère, désirera devenir la partenaire sexuelle de son père,... Lire la critique de Brimstone

12 57
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Le chemin de croix de Liz

Dans l’Ouest américain, à la fin du XIX siècle. Liz, une jeune femme d’une vingtaine d’années, mène une vie paisible auprès de sa famille. Mais sa vie va basculer le jour où un révérend inquiétant leur rend visite. Liz devra prendre la fuite face à cet homme qui la traque sans répit depuis l’enfance… "Brimstone" est un western/thriller franco-néerlandais écrit et... Lire la critique de Brimstone

10 2
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Les martyrs de l'Ouest

Dans le far-West de la fin du 18ème siècle, cette épopée en 4 épisodes, quasiment 4 courts métrages, servis dont l’ordre inversé, à part pour le dernier, révèle par flashbacks successifs le martyre d’une femme harcelée par son abominable bourreau, baptisé dans le titre comme le sinistrement célèbre monstre Américain. Etalé sur quasiment une génération, ce révérend psychopathe, pervers dans sa... Lire la critique de Brimstone

7 3
Avatar etiosoko
8
etiosoko ·

Daddy no cool

Avec cette jaquette qui montrait Jean Neige dans la neige, façon Le grand silence, je m'attendais à un western dark pour midinettes. En fait Kit Harrington a presque un rôle cosmétique et il est surtout là pour sa bankablitude. Concernant le film on est dans la vague féministe actuelle avec une variation plus explicite de La nuit du chasseur. Comme le récent... Lire l'avis à propos de Brimstone

6 5
Avatar archibal
7
archibal ·