Affiche Bronson

Critiques de Bronson

Film de (2008)

Presque expérimental

Sur l’affiche du film, il est écrit : « Le prisonnier le plus dangereux d’Angleterre ». On s’attend alors à voir un film particulièrement violent et réaliste sur l’univers carcéral. Il n’en est rien. « Bronson » est un film quasi expérimental. A 17 ans, Charles Bronson, de son vrai nom Michael Peterson, a été condamné à 7 ans de prison. Prison dont il ne sortira plus jamais (ou presque) à cause... Lire la critique de Bronson

5 2
Avatar AlexLeFieutard
8
AlexLeFieutard ·

Refn, je te hais

26/11/2016 : Quand j’en viens à attaquer un film apprécié par le plus grand nombre, j’ai d’habitude tendance à prendre mes précautions, à argumenter autant que possible pour éviter que ça me retombe dessus. Bronson est un rares cas où je n’ai pas trop développé avant de qualifier le film de merde… mais en même temps, c’est aussi le seul film qui m’ait énervé à ce point juste après que je... Lire la critique de Bronson

7 34
Avatar Wykydtron IV
2
Wykydtron IV ·

Tom Hardy la jeune étoile montante du cinéma hollywoodien

Film original et agréable d'un point de vue de la mise en scène. Nicolas Winding Refn rend dès les premières scènes,Tom Hardy , un personnage froid, mystérieux et suspicieux .En effet on assiste à une scène d'exposition efficacement originale, sans vouloir dévoiler l'intrigue, le film liera des scènes de combat qui nous feront sans cesse penser au génie de kubrick,et oui on peut apercevoir une... Lire la critique de Bronson

6
Avatar Norman-P
7
Norman-P ·

Baston.

Ce que j'aime bien dans la filmo de Refn (enfin de ce que j'ai vu) c'est d'aller au delà de l'esthétique moderne et d'apporter au visuel quelque chose de plus beau et sincère. C'est un piège où rentrent beaucoup de réalisateur qui veulent se la jouer tape à l'oeil et qui au final finissent par faire une usine à photo Instagram, ce n'est donc ici pas le cas de ce réal. Le travail sur... Lire la critique de Bronson

3
Avatar PatateChaude
7
PatateChaude ·

Ou l'homme qui se sent plus chez lui en prison que dans sa propre maison.

Nicolas Winding Refn traite ici un cas à part avec dérision et un recul n'exposant pas simplement les faits mais souhaitant pousser à la réflexion sur le comportement de Michael Peterson alias Charlie Bronson. Ce réalisateur à l'habitude de parler de sujets assez sombres dans ses films comme dans Only God Forgives, Drive ou Pusher, mais cette fois-ci, c'est sous la forme du témoignage de... Lire la critique de Bronson

4
Avatar Winandus
7
Winandus ·

Fuck Off

Difficile de noter cette oeuvre atypique qui jongle constamment entre génie et suffisance, au travers d'un scénario qui peine pourtant à nous produire du contenu. Alors certes la performance de Tom Hardy est énorme, certes on peut se satisfaire de contempler un cinéma que l'on ne voit pas tous les jours, mais j'avoue ne jamais vraiment avoir été pris par le film, au point de regarder ma... Lire l'avis à propos de Bronson

2 1
Avatar monDmonium
8
monDmonium ·

Critique de Bronson par Pom_Pom_Galli

Il est vrai qu'il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec Orange Mécanique, quand on regarde Bronson. On y retrouve cet même violence bestiale sur fond d'opéra et avec ce petit coté décalé et légèrement kitsch. D'un point de vue qualitatif, on s'approcherait presque du chef-f'oeuvre de Kubrick. Tom Hardy nous livre une performance d'acteur époustouflante, et Refn démontre un nouvelle... Lire la critique de Bronson

4
Avatar Pom_Pom_Galli
9
Pom_Pom_Galli ·

Hit me, I'm famous

C’est un uppercut dans les yeux, un uppercut dans ta face ; c'est une bravade cinématographique qui secoue sans ménagement (et c’est tant mieux), peut-être aussi un exercice de style perçu, par quelques réfractaires, comme vain et prétentieux, mais un exercice de style de ce style, il en faudrait un tous les jours, surtout si bien agité, si bien traversé d’une telle énergie, d’une telle... Lire l'avis à propos de Bronson

4 1
Avatar mymp
8
mymp ·

Awesome as Branson

La trilogie Pusher avait permis à Nicolas Winding Refn de se faire connaître, Bronson va grandement l'aider à marquer les esprits. Bien loin des sentiers maintes fois battus du biopic, le cinéaste danois vogue en des terres autrement plus kubrickiennes pour raconter la rage d'une bête sauvage qui fait de simples barreaux de prison son sanctuaire inaliénable. Et c'est la caméra qui s'en retrouve... Lire l'avis à propos de Bronson

4 5
Avatar Kelemvor
6
Kelemvor ·

"A Clockwork Orange for the 21st century"

Magnétique, poétique, violent, décalé, les mecs Refn a encore frappé très fort ! Un film traitant d'un gars qui a passé 34 ans en prison, sans tomber dans aucun des clichés du film carcéral "de base" ça c'est de la performance ! On y suis l'évolution psychologique de ce taulard qui se mue en Artiste, l'approche est brillante. Comme à son habitude la mise en scène est léchée, la musique... Lire la critique de Bronson

4
Avatar Custom51
9
Custom51 ·