Tir aux pigeons

Avis sur Bronx

Avatar first_name last_name
Critique publiée par le

Cuir noir sur le dos, contraste obscur et fatal du chant d’un adieu ou le calme s’obstroit en condamnant sa vue.

Corrompu jusqu’au cou, voué à la chute, l’alternative à la mort se respire différemment dans ce scénario glacial où les vents contraires n’ont même pas le temps de laisser refroidir les corps.

Certaines parties censurées d’autres mises sous silence, plusieurs confuses sont préjudiciables.

En Bref une ode à la pagaille ou flics « cow boy » viennent s’enfiler les uns aux autres avec un maillon fort semant le trouble. Un pas très bon Marchal mais un Marchal quand même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 467 fois
2 apprécient

Autres actions de first_name last_name Bronx