Bronx: Règlement de compte à OK Corral sur fond de cigales!

Avis sur Bronx

Avatar lugdunum91
Critique publiée par le

Etant peu familier du cinéma d'Olivier Marchal, ex flic devenu cinéaste, je peux dire que je ne me suis pas ennuyé.

L'histoire se déroule à Marseille et débute lorsqu'un règlement de compte -digne de ce que l'on peut voir à la Une dans divers médias au cours des années- se déroule dans un bar fréquenté par des mafieux corses. S'en suit intimidation, meurtre, vengeance et fusillade perpétrés par des clans ennemis (Quartiers Nord vs Corses) aidés par l'implication de corps de police rivaux (BRI et BRB) dans des affaires lugubres.

C'est assez bien écrit, riche en rebondissements avec impact dramaturgique, avec des scènes d'une grande violence de haute intensité assumée pour ainsi rythmer le métrage d'une tension palpable tout le long.

On peut facilement pardonner les raccourcis scénaristiques, incohérences, surenchères dramaturgiques et autres libertés prises par le scénario étant donné que Marchal sait très bien qu'il filme quelque chose qui se veut, avant tout, juste divertissant et par conséquent, non quelque chose de sérieux et vraisemblable.

On peut noter qu'à travers ce métrage, Marseille est un personnage à part entière -à l'instar par exemple de la saga Taxi- tant elle est montrée sous toutes ses coutures et magnifiée à travers des plans de très belle facture.

Concernant l'acting, disons qu'il est entre le correct et le léger cabotinage mais il n'est en soi pas dérangeant. Après effectivement, le rôle des femmes est réduite à portion congrue ce qui semble être dans l'ADN du cinéma de Marchal d'après les échos que j'en ai eu.

Au final, c'est un film sans prise de tête qui se laisse voir et qui n'a comme prétention d'être juste qu'un film de divertissement (au sens premier du terme) comportant, de facto, les défauts du genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 685 fois
6 apprécient

lugdunum91 a ajouté ce film à 1 liste Bronx

Autres actions de lugdunum91 Bronx