Affiche Brooklyn Affairs

Critiques de Brooklyn Affairs

Film de (2019)

Call that Jazz

Il faut bien reconnaître qu’on ne voit plus trop Edward Norton à l’écran, et que c’est regrettable. Le voir de retour dans un projet d’ampleur, à la fois à l’adaptation du roman de Lethem, à la réalisation et pour un premier rôle est plutôt réjouissant, d’autant que son film s’inscrit dans une tradition (le film noir, la reconstitution fidèle d’un genre comme... Lire l'avis à propos de Brooklyn Affairs

59 3
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Bourrique de tics !

Après avoir vu la bande annonce, et accessoirement avant d'entrer dans la salle, on pourrait s'étonner de trouver l'excellent Edward Norton dans le siège de réalisateur. Ce serait oublier qu'il s'est pourtant déjà confronté à l'exercice presque vingt ans plus tôt, avec Au Nom d'Anna, film hautement imparfait et oubliable mais plutôt attachant, grâce à la jolie Jenna... Lire la critique de Brooklyn Affairs

36 4
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Never go full retard

Agréable surprise ! J'avoue que la bande-annonce m'avait un peu inquiété : je craignais qu'Edward Norton (acteur estimable, malheureusement un peu disparu des radars ces dernières années) n'en fasse des caisses dans ce rôle de détective atteint du syndrome de la Tourette et que sa performance soit plus gênante qu'autre chose, plombant par là même son film, mais en fait non, ça va.... Lire l'avis à propos de Brooklyn Affairs

14
Avatar ServalReturns
7
ServalReturns ·

If !

Pas trop accroché. L'intrigue est un peu foutraque et pas très bien structurée. De plus, tous ces détails ne servent à rien au final quand il suffit de quelques révélations finales avec de lourdes explications pour qu'on comprenne enfin de quoi il retourne... je ne comprends pas trop cette manigance à vouloir construire de façon aussi complexe/alambiquée quand au final l'auteur tombe... Lire la critique de Brooklyn Affairs

9
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Brooklyn sans mère (c'est vrai qu'avec un titre pareil, personne n'irait voir le film)

Attention, cet avis contient ce genre de spoilers: Ah ouais, tu crois qu'on en a pas délogés des loqueteux pour bâtir ce style haussmannien qui fait la fierté de Paris et l'efficacité des CRS? Ça s'appelle la gentrification et quelques générations plus tard, tout le monde trouve ça très bien. La remarque vaut aussi pour les décennies à venir. Aaaaah... Lire l'avis à propos de Brooklyn Affairs

8
Avatar Dandure
6
Dandure ·

Un polar solide et bien écrit

En règle générale j'évite si possible de regarder les B.A. mais je suis tombé par hasard sur celle de Brooklyn Affairs qui m'a donné de suite envie de découvrir ce film qui s'avère être un bon polar néo-noir. Finalement ce n'est pas un film immense mais tout à fait plaisant dans son genre et vraiment prenant car l'une intrigue est dense, l'interprétation est de... Lire la critique de Brooklyn Affairs

7
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Critique de Brooklyn Affairs par Selenie

Si la reconstitution est effectivement soignée, avec une belle mise en avant de l'ambiance jazz le film reste trop soigné, c'est-à-dire pas assez noir, pas assez sale dans le sens premier du terme, tout y est beaucoup trop propre jusque dans les quartiers les plus défavorisés. On ne sent pas la misère ni la... Lire l'avis à propos de Brooklyn Affairs

5
Avatar Selenie
6
Selenie ·

Film noir et syndrome de la Tourette !

Acteur reconnu, Edward Norton passe aussi très occasionnellement derrière la caméra, puisqu'il s'agit ici de sa deuxième réalisation en 20 ans ! Il nous livre là un film néo-noir qui reprend sur le papier les ingrédients classiques du genre : un meurtre introductif, une intrigue urbaine dans les 50's autour de magouilles immobilières, de puissants et dangereux magnats, de la corruption, un... Lire la critique de Brooklyn Affairs

2
Avatar Redzing
6
Redzing ·

Edward Norton, architecte

Cette critique révèle quelques éléments de l'intrigue de Brooklyn Affairs. Edward Norton, qui n'avait jusqu'ici réalisé que le sympathique mais oubliable Au nom d'Anna, revient derrière et devant la caméra avec un polar noir aux forts reliefs de comédie, secondé d'une palette de... Lire l'avis à propos de Brooklyn Affairs

2
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·

Plein de tics mais sacrément futé

Il s'appelle Lionel, mais son ex-patron et ami Frank l'appelait Brooklyn (Motherless Brooklyn, l'orphelin de Brooklyn). Frank dirigeait une agence de détectives privés et Brooklyn va chercher à découvrir qui est derrière le meurtre de son mentor et pourquoi il s'est fait descendre. L'enquête avance plutôt vite au début et puis traîne, traîne... mais agréablement, parce que le film a... Lire la critique de Brooklyn Affairs

6
Avatar Fleming
7
Fleming ·