Affiche Brubaker

Critiques de Brubaker

Film de (1980)

  • 1
  • 2

Critique de Brubaker par Gérard Rocher

Un jour de février dans la ferme-prison de Wakefield en Arkansas arrive un détenu répondant au nom de Stan Collins. Les prisonniers que découvre Stan Collins vivent dans un véritable enfer. Les conditions de détention sont ahurissantes avec la crasse ambiante, la nourriture infecte et la cruauté des gardiens. Les tortures sans raison sont monnaie courante avec la bénédiction d'un directeur... Lire la critique de Brubaker

20
Avatar Gérard Rocher
7
Gérard Rocher ·

Le directeur est en prison

Traditionnellement à Hollywood, on dénonce ce qui ne va pas dans l'univers carcéral, et cela depuis Je suis un évadé en 1932, Brubaker embraye sur ce sujet en se plaçant dans le courant libéral des films dénonçant l'inhumanité des prisons, d'autant plus qu'il s'appuie sur des faits réels. Avec son ambiance oppressante et ses personnages déphasés, le film... Lire l'avis à propos de Brubaker

11 4
Avatar Ugly
8
Ugly ·

la culture du compromis, ou pas !

J'ai beaucoup aimé ce film, inspiré partiellement d'une histoire vraie. La réalisation n'est pas géniale, je ne suis pas un grand fan de Robert Redford en tant qu'acteur (alors que c'est un très bon réalisateur, je pense notamment à Quizz Show), et pourtant, il y a ici un truc qui me parle, c'est la culture du compromis. Brubaker (joué par Robert, on s'en doutait), c'est l'histoire d'un détenu... Lire l'avis à propos de Brubaker

6
Avatar LeMirballet
8
LeMirballet ·

Une réflexion presque aboutie sur la compromission

Un film intéressant sur la compromission. Le personnage campé par Redford est celui de l'idéaliste incorruptible, qui n'est prêt à céder sur aucun point pour faire triompher son idée de justice. Ses alliés comme ses adversaires l'invitent à plus d'intelligence dans sa stratégie. "Laisse les croire qu'ils te contrôlent" lui conseille sa proche collaboratrice, membre du board des dirigeants de... Lire l'avis à propos de Brubaker

10 3
Avatar gallu
7
gallu ·

Pas de demi-mesure avec la vérité

Henry Brubaker est criminologue, militaire et surtout idéaliste au moment où il est diligenté par le gouverneur pour réformer le pénitencier de Wakefield. Ce dernier a pour particularité d'être dirigé par quelques civils corrompus et des prisonniers véreux. Des matons il n'y en a pas, de même que du respect. La surveillance c'est l'affaire des "matons sur paroles", des prisonniers sous serment... Lire l'avis à propos de Brubaker

5
Avatar blig
7
blig ·

Critique de Brubaker par DanielOceanAndCo

"Brubaker" fait partie de ces films qui m'ont franchement interpellé sur le fond grâce à son sujet littéralement passionnant : le nouveau directeur d'une prison qui doit la réformer avec toutes les difficultés humaines, financières et politiques que cela impliquent, mais qui reste discutable sur la forme par rapport à certaines scènes ou certains partis pris qui ne mettent pas forcément le... Lire la critique de Brubaker

Avatar DanielOceanAndCo
6
DanielOceanAndCo ·

Cool Hand Henry

Plus de dix ans après Luke la Main Froide, le réalisateur Stuart Rosenberg retrouve l'univers carcéral pour un nouveau drame poignant, cette fois-ci tiré d'une histoire vraie. Mettant en scène l'excellent Robert Redford, Brubaker dévoile avec une puissance inouïe les dessous d'une prison de l'Arkansas à la fin des années 60. En proie à la corruption, aux... Lire la critique de Brubaker

Avatar MalevolentReviews
8
MalevolentReviews ·

Critique de Brubaker par Ygor Parizel

Film de prison, genre typiquement américain s'il en est, s'avère assez iconoclaste tant il rompt avec les codes très stricts du genre. Le début est classique avec la description des horribles conditions de vie des détenus d'un pénitencier d'état dans les années 70, mais rapidement il y a un coup de théâtre inattendu, c'est à partir de là que la vraie nature du récit se révèle. Le film est un... Lire la critique de Brubaker

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Critique de Brubaker par ROUB_ELDIABLO

Un film de prison qui a pour originalité d’avoir comme héros le directeur de la prison. En plus de disséquer les affres de l’enfermement on a avec ce personnage un sous texte sur la corruption qu’elle soit au niveau de l’individus d’une administration ou d’une institution. Cela montre que ceux qui restent fidèles à leurs convictions passent au final pour des illuminés. Mais en même temps et... Lire l'avis à propos de Brubaker

Avatar ROUB_ELDIABLO
7
ROUB_ELDIABLO ·

Critique de Brubaker par FrankyFockers

Un très bon Rosenberg, qui pourrait presque être un Martin Ritt. Un film de fiction sur le fonctionnement d'une prison atroce faite de corruption et de violence, qui est montrée avec un caractère documentaire très appuyé. Le pitch est marrant : Redford arrive comme un prisonnier, pendant 30minutes il ne dit rien ou presque et observe les différentes atrocités (auxquelles il va lui aussi être... Lire la critique de Brubaker

Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
  • 1
  • 2