Affiche Brüno

Critiques de Brüno

Film de (2009)

Critique de Brüno par Black-Night

Brüno est un bon film. Sous forme de faux documentaire, ce film comique mêlant séquences de fiction et plongée dans l’Amérique profonde, est une farce délirante qui stigmatise pêle mêle l’homophobie, la télé poubelle, le puritanisme avec un humour décapant, trash et dévastateur. L’histoire parle de Brüno, flamboyant journaliste de mode autrichien, homosexuel, insensible aux différences... Lire l'avis à propos de Brüno

13
Avatar Black-Night
7
Black-Night ·

Double Talkin' Djee

Fruit d'un métissage mayenno-kabylifornien, Djee c'est mon pote, mon frangin, mon poto, mon copain qui m'tient chaud. Elevé au pied du siège de la CGT, au son du périph', du bambara, du wolof, de commandements communistes, là où le canna était déjà légalisé avant l'avortement, où l'on chope les mouches avec des carcasses de bidoche suspendues, où les centres commerciaux sont ouverts H24 dans les... Lire l'avis à propos de Brüno

18 22
Avatar Lazein
9
Lazein ·

Délicieux cousin de Borat

A notre époque tristement politiquement correcte, des êtres au cerveau malade comme Sacha Baron Cohen me semblent littéralement indispensables. Sans être au niveau de "Borat" (1), sans doute à cause de l'absence de la découverte, ce Brüno est un être délicieusement dérangé comme son cousin du Kazakhstan. Certes inégal, ce film recèle malgré tout quelques scènes à pleurer de rire. Et quant au... Lire la critique de Brüno

18 2
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·

Lazeïn.

http://youtu.be/2rH80nNixmE Connais-tu Lazein ? Lazein, c'est mon ami d'enfance. Presque. On avait des amis communs et ils m'avaient saoulé avec lui, « Tu vas voir il regarde plein de films comme toi, et puis il kiffe Guns n'Roses, et tout et tout ». Bref, une soirée d'anniversaire d'un copain commun, que je ne connaissais pas en fait, et Lazein dans un coin du salon et moi à l'opposé. Il... Lire l'avis à propos de Brüno

42 17
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Moins bien que Borat...

... Mais très correct! Certes Bruno est moins drôle que Borat (il faut dire que peu de films m'ont autant fait marrer que Borat). Je pense qu'à la fois le concept des persos de Sacha Baron Cohen s'essouffle, mais aussi qu'il était moins inspiré. Cependant il y a quelques scènes extraordinaires, en particulier la visite au medium ou le combat UFC... Mais surtout je reconnais un vrai talent à... Lire l'avis à propos de Brüno

10 2
Avatar Guitsby
6
Guitsby ·

Critique de Brüno par L'Homme Qui Lit

Loin de moi l'idée de vouloir me la jouer "Christine Boutin du web", mais je n'ai pas aimé Brüno. Oh, pour des raisons simples, rien de bien complexe ou d'intellectuel : j'ai trouvé ça facile, un peu "déjà-vu", souvent choquant, lourd, meaningless, vulgaire. Je suis bien peiné de lire ça et là des analyses très philosophiques de ce film, et je pense qu'une fois de plus, on prête à une oeuvre... Lire l'avis à propos de Brüno

11 1
Avatar L'Homme Qui Lit
2
L'Homme Qui Lit ·

Les limites de la connerie.

Bruno n'est pas un film puisqu'il n'est qu'une suite de scène et rien de plus. Sacha Baron Cohen combat la connerie par la connerie, alors est ce réellement efficace? Visiblement pas vraiment car il ne semble pas que les gens concernés se pose la moindre question sur ce qu'il vient de leurs arriver. Sacha Baron Cohen fait uniquement qu'affronter la connerie par une plus grosse connerie. Et il... Lire la critique de Brüno

2
Avatar Heurt
6
Heurt ·

Critique de Brüno par Pom_Pom_Galli

Le film parfait pour torturer Christine Boutin. Je l'imagine assise dans un salle de cinéma, les mains attachées et les paupières écartées par un appareil de métal, en train de regarder le pénis épilé de brüno qui tournicote en gros plan sur fond de techno allemande. Brüno est une merveille de provocation jouissive et de politiquement incorrect. Un bon gros doigt d'honneur au star système, aux... Lire la critique de Brüno

4
Avatar Pom_Pom_Galli
9
Pom_Pom_Galli ·

Ejac' filmique

Dans son docu-fiction ras-la-moule, Sacha Baron Cohen est Brüno, autrichien homosexuel nazi, fashonisto, born to be a star. Après Borat, le métamorphe anglais poursuit au cinéma sa revue de l'intolérance et de l'ignorance. Sans vaseline, il défonce les portes ouvertes par son prédécesseur kazakh en s'attaquant à l'Amérique profonde et l'univers sophistiqué de la mode. Nonobstant... Brüno pisse... Lire la critique de Brüno

5
Avatar PanFr
7
PanFr ·

OVNI, c'est le mot

Soit le film est affligeant, soit je suis désespérément insensible à l'humour... décalé de Sacha Baron Cohen. Ayant vu The dictator (qui s'est tout de même avéré moins navrant, convenons-en) par la suite, j'en ai conclu que les deux hypothèses étaient vérifiées à mes yeux. Sans doute SBC véhicule-t-il une idéologie, un regard sur la société, etc... mais je m'avoue incapable de les saisir. Tout... Lire l'avis à propos de Brüno

5 1
Avatar Ahava
1
Ahava ·