Affiche Bully

Critiques de Bully

Film de (2001)

Empathie envers les désespérés

Je me souviens de... La sueur sur le corps des très jeunes personnages principaux quand ils font l'amour. Ca, Larry Clark, il connaît, les corps, la sueur, les très jeunes sujets de photographie, de film. Et tout est là. Le corps, la sueur, la jeunesse : dans Bully, on a des personnages exténués, incapables de se frayer un chemin droit/propre dans la vie, empêchés qu'ils sont par leur candeur... Lire la critique de Bully

31 1
Avatar Jonathan_Suissa
10
Jonathan_Suissa ·

Un film qui nous fout un coup de couteau dans le dos !

Larry Clark nous plonge dans un fait divers survenu en 1993 ou un jeune s'est fait assassiner de façon sauvage, il nous plonge dans une jeunesse perdu encore une fois, un thème qu'il maitrise a la perfection pour s'attaquer a la violence comme propos principal . Bobby Kent est un jeune des plus détestable, il insulte tout le monde, prend les gens de hauts, les frappes, il viol des femmes et se... Lire la critique de Bully

21 2
Avatar Truman-
8
Truman- ·

"You guys don't work, you don't go to school, you don't do anything. All you do is...

...lay around and drive your cars and eat us out of house and home." Bien au-delà du fait divers que le film illustre et de son potentiel dramatique qui explose lors du jugement final, alors que l'on prend conscience du caractère véridique de l'histoire en même temps que les sentences tombent sur la bande d'adolescents meurtriers, c'est dans la captation d'un état d'esprit et... Lire la critique de Bully

9
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Sexes, drogues et innocence

Des jeux de rôle où chacun expérimente la drogue, le sexe, la colère puis la vengeance. Le passage à l’âge adulte, on réalise qu’ils ont encore tous un pied dans l’enfance. Pour cette petite bande Bobby Kent (Nick Stahl) est le seul responsable de leur mal-être, c’est sûr c’est un sale gosse, cruel et pervers mais pas encore terminé. Il est juste du mauvais côté et son meilleur pote Marty (Brad... Lire l'avis à propos de Bully

8 2
Avatar cinevu
6
cinevu ·

The kids aren't alright

L'adolescence, c'est un sujet qui me tient à cœur, sûrement parce que j'en sors à peine, mais peut-être aussi parce que je sais que cette période de ma vie ne ressemblera à aucune autre, malgré toute la difficulté qu'elle a pu me donner, balancée entre l'envie de la quitter et un sentiment de nostalgie intense. Alors au milieu de la masse de teen-movies que nous balancent le cinéma... Lire l'avis à propos de Bully

6 3
Avatar Lehane
9
Lehane ·

Erreurs de jeunesse

Bully est un film sur la dérive d'une bande de jeunes totalement paumée. Bobby et Marty sont les meilleurs amis du monde mais Bobby n'hésite pas à ridiculiser Marty en le frappant devant tout le monde sans avoir le droit de répliquer, en insultant Lisa, la petite amie de Marty, ou en violant l'une des amies de celle-ci. En ayant marre de voir son copain se faire ainsi... Lire la critique de Bully

4
Avatar Dondz
8
Dondz ·

Dans la vie, y'a deux types de gens : ceux qui savent compter... et les ados de Larry Clark

Comme bien d’autres cinéastes, Larry Clark est un de ces artistes qui traite souvent d’un seul et même thème avec des sujets plus ou moins différents. Les connexions entre ses films sont évidentes et il est intéressant de suivre l’évolution de son style assez atypique. En commençant par Kids, il avait déjà donné le ton et imposé son envie de montrer la jeunesse désorientée en manque de... Lire la critique de Bully

4
Avatar Vino
4
Vino ·

Critique de Bully par Firmin

Une bande d'ados désœuvrés supporte de moins en moins la méchanceté du leader. "On le fait ? On le fait pas ?" Pourrait résumer partiellement ce film qui monte progressivement en intensité jusqu'à devenir quasiment insoutenable. Un film fort qui laisse sur le cul. Lire l'avis à propos de Bully

4
Avatar Firmin
9
Firmin ·

Critique de Bully par glasz

Film qui aligne tous les poncifs du film de fait divers que c'est vraiment arrivé, on a du mal à y voir la quelconque marque d'un auteur, d'un artiste, ou juste de quelqu’un aux commandes. Ah si y a des ados et on les voit a poil, c'est donc du Larry Clark. Ça ouvre pas mal les yeux sur qui est ce bon vieux Larry, soit : pas du tout le chroniqueur des ados américains d'aujourd'hui. Pour ça il... Lire l'avis à propos de Bully

8
Avatar glasz
3
glasz ·

Ouille, ma joue gauche!

L'adrénaline, vous savez, cette sensation mystique ressentie en situation incongrue? L'endorphine après un gros coup dans la gueule ? Bullly, c'est ça, et Larry Clark, c'est lui, le type qui m'a pas raté (c'était notre première rencontre en plus, goujat !). Sorti en 2001, le film éponyme relate l'histoire, particulière, et même extravagante, d'un groupe de jeunes... Lire l'avis à propos de Bully

2 2
Avatar Kaleb
8
Kaleb ·