Agréable surprise.

Avis sur C'est ici que l'on se quitte

Avatar Pauline Burel
Critique publiée par le

Le film commence excessivement mal, mais son casting du feu de Dieu m'a fait rester. J'ai passé un bon moment, c'était plein d'émotions mais moi, la famille, ça me tue à chaque fois. Un feel good movie dont j'ai regretté qu'encore une fois il soit centré sur un petit mec, mais bon, que voulez-vous. Mon féminisme m'étouffera.

Gros big up à Adam Driver qui m'a réconciliée avec lui, puisque sa performance dans Star Wars VII ne m'avait pas convaincue, loin de là. Je l'ai trouvé dans ce film méga choupi, plein de charme et très très bon acteur.

Bref, beaucoup de tendresse, des regards intéressants sur la vie (sans trop se mouiller non plus), quelques maladresses qu'on n'est pas obligé-es de pardonner, une foule d'acteurs-trices de haute volée, pour un bon moment qui ne mérite pas non plus un Oscar, mais qui se regarde facilement.

Pauline out.

EDIT // je viens de voir que le film n'est même pas sorti au cinéma, je me demande comment ça se fait parce que quand même, c'était pas si nul et TOUS CES GENS ?

Aussi que c'est une adaptation d'un livre de Jonathan Trooper, alors j'ai pas lu celui-là en particulier mais allez donc lire The Book of Joe, c'était grv cool.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

C'est ici que l'on se quitte est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Autres actions de Pauline Burel C'est ici que l'on se quitte