Bande-annonce
Affiche C'était demain

C'était demain

(1979)

Time after Time

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 1
  2. 4
  3. 6
  4. 9
  5. 52
  6. 131
  7. 234
  8. 137
  9. 33
  10. 14
  • 621
  • 44
  • 633

H.G. Wells poursuit Jack l'Éventreur à travers le temps après que celui-ci a utilisé sa machine pour échapper à la police de son époque.

Casting : acteurs principauxC'était demain

Casting complet du film C'était demain
Match des critiques
les meilleurs avis
C'était demain
VS
Avatar MaCultureGeek
8
Splendeur morale

Il est d'excellentes surprises que l'on découvre connement. Il y a quelques jours, j'ai appris l'existence de ce métrage ci, "C'était Demain"; j'ai pris connaissance du grand what the fuck de son scénar, simplement génial. Des idées pareilles, ça sort pas tous les ans. Non, y'en a qu'une par siècle; certes, c'est unique, alors faut savoir l'apprécier comme il se doit. Surtout quand tu tombes sur une série b de si grande qualité. Encore que je n'aime guère le terme de série b pour...

5 3
Jack l'éventreur + Années 70 + Voyage dans le temps = Kitchissime.

Je pense que ce film n'est simplement pas fait pour moi, pourtant il avait de sacrés atouts: Mc Dowell, un acteur que j'apprécie beaucoup et les années 70, que j'apprécie presque plus. Au début, j'y ai cru. N'étant pas un grand amateur de l'ère victorienne, j'ai pourtant nourri l'espoir de voir enfin un bon film sur Jack l'éventreur... jusqu'à l'apparition de la-dite machine dans le temps. Ma suspension consentie de crédulité en a pris plein la face mais a tenu le coup, j'ai lutté... Lire l'avis à propos de C'était demain

1

PostsC'était demain

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (22)
C'était demain
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Jack's back !!

« C'était demain », paradoxe, pour un film hors du temps. 1893, l'Angleterre victorienne est à son apogée, Londres est le modèle économique et innovant du vieux continent. Pourtant à Whitechapel, un monstre est tapis dans l'ombre, son surnom « Jack l'éventreur ». Un meurtre de trop, amène Scotland Yard à soupçonner J.L Stevenson (hommage à l'auteur du Dr Jekyll et Mr hyde), médecin de son... Lire la critique de C'était demain

3
Avatar RAF43
9
RAF43 ·
Découverte
Enfin une histoire qui explique pourquoi on n'a jamais attrapé Jack l'éventreur de façon plausible !

Je m'attendais à une série B un peu plus sanglante au vu de l'introduction ; en fait, le film est une comédie sur fond de thriller et de science-fiction assez sympathique. Ce qui est regrettable, c'est que le début n'est pas crédible et que les résolutions finales soient faciles et manquent de jusqu'au-boutisme (haaa le bon vieux happy ending forcé ; en général je n'ai rien contre les gentilles... Lire la critique de C'était demain

7 2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
In time.

Fut une époque où on avait le sens du délire, le sens du fun, le sens de la formule qui claque, et sans que personne n'y trouve quoi que ce soit à redire. Alors que de nos jours on s'offusque pour un "Alien VS Predator" ou un "Abraham Lincoln; vampire hunter", une bande de joyeux drilles (oui, ils étaient forcément très joyeux pour imaginer pareil pitch) nous pondent une rencontre improbable... Lire l'avis à propos de C'était demain

4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Critique de C'était demain par Teklow13

H.G. Wells poursuit Jack l'Éventreur à travers le temps après que celui-ci a utilisé la machine à voyager dans le temps du célèbre romancier pour échapper à la police de son époque. C’est un très chouette film, plein de fantaisie, et qui mêle étrangement plutôt bien les différents aspects qui l’anime. Ca débute dans l’épaisse brume de Londres à la fin du 19ème siècle, pour se poursuivre dans les... Lire l'avis à propos de C'était demain

6
Avatar Teklow13
8
Teklow13 ·
A la poursuite du temps.

En découvrant ce film, qui est la quête de H.G.Wells pour rattraper un Jack l'éventreur qui a subtilisé une machine à remonter le temps pour arriver dans le San Francisco de 1979, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une œuvre non seulement formidable, mais aussi féministe. Je le prends ce prisme-là, car j'ai été étonné du développement du personnage de Mary Steenburgen, qui est... Lire la critique de C'était demain

2 2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·
Toutes les critiques du film C'était demain (22)
Bande-annonce
C'était demain
Vous pourriez également aimer...