Comment Ça un titre ?

Avis sur Ça

Avatar LeMalin
Critique publiée par le

Rentrée des classes dans la petite ville de Derry, Ben Handscom, nouveau venu depuis on ne sait pas bien quand prends la parole devant ses camarades.

  • Cette année, la rédaction de mes vacances n’a pas été bien difficile, il faut dire que mon été a été pour le moins agité. Pour ceux qui ne sont au courant de rien je vais devoir vous spoiler quelques éléments. Tout a commencé à la bibliothèque où je suis tombé sur un ouvrage retraçant l’histoire de notre ville. Il y était question d’un incendie qui précéda une étrange vague de disparitions et de morts semblant se répéter ensuite tous les 27ans. Pourquoi cette durée? Aucune idée, d’ailleurs ne croyez pas que tous les éléments de l’histoire ont une explication rationnelle ou une justification. Pour le reste le livre était aussi détaillé qu’inquiétant, dommage que personne n’ai été tenté de le lire durant ces dernières décennies. Il y a avait aussi beaucoup d’images très parlantes, l’auteur et le journaliste ont fait un travail formidable, on ne pas en dire autant des enquêteurs.
  • Voyons Ben, tu sais bien qu’il n’y aucun service de police officiant dans notre modeste ville.
  • Oui je sais et il n’y a pas d’hôpital non plus, je m’en suis rendu compte lorsque je me suis fait tailladé par des voyous du collège. J’ai été contraint de me faire soigner par des élèves dans une ruelle, ma blessure n’a jamais disparue.
  • Ça alors, c’est horrible, qu’en ont dit tes parents ?
  • Rien, comme d’habitude. Déjà que toutes les familles de la ville sont monoparentales les parents restants ne servent strictement à rien. Cela me fait penser au moment où la mère d’Eddie nous a retrouvés avec la bande complètement apeurés à côté d’une maison en ruine. J’avais le ventre en sang et le t-shirt à moitié déchiré mais elle a préféré nous moraliser sur notre mauvaise influence vis-à-vis de son fils plutôt que de s’inquiéter de la situation.
  • De toute façon Eddie a une petite bite et sa mère mange trop de gâteaux.
  • Richie..., ton langage, on n’est pas dans un film pour adolescent, et Ben, un peu de respect pour les adultes.
  • Je dis simplement la vérité, des enfants ont même tué leur propre parent histoire de se débarrasser de leur apathie. Encore une fois, personne ne s’est posé de questions et la ville ne s’en porte pas plus mal. Mais bref, revenons à mon histoire. Après mes découvertes j’ai voulu partager mes théories mais je n’avais encore aucun ami.
  • Epargne nous cette partie, on ne va pas gaspiller 1h30 à introduire chacun des enfants et parler de la formation de la bande, viens en au cœur du sujet et parle nous du clown.
  • Bon, d’accord le clown. Au début ils nous faisaient un peu peur mais au fil du temps on s’est rendu compte qu’il était plutôt drôle. Il a tué une ou deux fois c’est vrai, mais personne n’a réellement vu comment ça a fait. Dans la bande, personne n’a été réellement blessé, à se demander si il voulait vraiment nous tuer ou juste jouer avec nous. Ses apparitions sont toujours très théâtrales, parfois très réussis, mais honnêtement, j’avais plus de chance d’être tué par les voyous que par lui. Et je ne vous raconte pas comment on l’a battu c’était un sacré cirque.
  • Ne fais pas le malin Ben, il a quand même capturé tu sais qui.
  • Oui, je sais c’est d’ailleurs moi qui l’ai sauvée. Quand on a découvert la cachette du clown et ce qu’il faisait aux enfants qu’il capturait, on était clairement perplexe. Mais après un moment de flottement, j’ai pris mon courage à deux mains et donné mon premier baiser pour délivrer celle qui fait battre mon cœur.
  • Ahah il est amoureux.
  • Puceau !
  • Il est trop gros pour être un prince charmant c’est n’importe quoi.
  • Les enfants ça suffit ! Ben je pense que tu confonds la réalité et les films Disney que tu regardes en rentrant chez toi. D’ailleurs cette histoire de clown a bien trop d’incohérences je ne peux pas croire que ça s’est passé comme ça.
  • Désolé maitresse, je ne suis pas Stephen King, j’aurais vraiment voulu qu’il y ait une réflexion psychologique dans mon histoire, mais à force de regarder les films d’horreur actuels je ne sais plus vraiment si c’est possible.
  • Ça c’est sûr, merci Ben.
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1774 fois
21 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de LeMalin Ça