En définitive C'était un bon film

Avis sur Ça

Avatar Algernon89
Critique publiée par le

Ça était un film que j'attendais et qui au final ne m'a pas déçu. Cette adaptation correspondait à ce que j'attendais et je n'ai pas été désagréablement surpris. Le problème du cinéma d'horreur actuellement c'est qu'il ne joue plus que sur les effusions de sang, les boyaux arrachés et le gore à outrance, obligé de rendre les personnages presque immortels pour rallonger le plus longtemps leur supplice et le notre au passage. Maintenant aujourd'hui on ne meurt plus d'une balle dans le corps ou d'une amputation, on dit que c'est une égratignure et on s'en sort avec un vulgaire pansement en tissus bricolé en 2 ou 3 mouvements. Il y a très peu de films d'horreur qui me font encore de l'effet à l'heure actuelle, sans doute faute à ces films trop souvent gore pour rien ou à ces gros nanars qui nous font oublier qu'à la base on était censés avoir peur. Ça n'est pas un film qui fait peur mais il reste fidèle à l'esprit de l'oeuvre dont il est tiré et j'avoue avoir passé un bon moment devant.

Ne sachant pas si le livre de Stephen King est encore à présenter je me permet une petite introduction. Derry est une petite ville qui voit inexplicablement disparaître des enfants tous les 27 ans. It ou Ça est une créature volontairement grotesque, prenant la forme d'un clown appelé Grippe Sou le clown dansant. Ses mimiques sont volontairement exagérées, ses postures toujours étranges, donnant parfois dans le contorsionniste. Ça n"est pas le monstre le plus terrifiant du cinéma mais demeure malgré tout intriguant, surprenant, imaginatif et vicieux. C'es une créature du spectacle, un clown, une parodie, c'est aussi un monstre qui s'amuse des peurs de ses victimes.

Ca est un film orienté adolescents qui marche plutôt bien. Les peurs présentes dans ce film sont les phobies du début d'adolescence: les plus grands qui agressent gratuitement les enfants, les adultes qui ne reconnaissent plus leurs enfants puisque ceux ci sont en train de grandir, les premières règles, des traumatismes passés qui resurgissent, la maladie et bien entendu des peurs relevant plus de l'enfance comme un tableau effrayant dans un grenier ou la peur des clowns. C'est aussi toute une fresque de l'adolescence qui se joue dans ça, les premiers amours, les premiers bons copains, la solidarité contre les mêmes ados agresseurs. Le film reste très fidèle à l'époque dans laquelle nous plongeait l'oeuvre d’origine, une adolescence livrée à elle-même avec des parents absents, qui interviennent peu ou au contraire ne sont présents que pour montrer à quel point ils sont nocifs à leurs enfants. C'est aussi une oeuvre s'inscrivant dans une époque où les gamins avaient de l'imagination et s'amusaient d'un rien comme Georgie avec son bateau en papier, une époque qui laisse forcément un peu nostalgique toutes les générations comme la mienne pour qui l'enfance ne s'est pas limitée à végéter devant des applications mobiles toutes la journée comme les jeunes de maintenant. C'est finalement un film qui me fait sentir vieux.

Bien entendu le film n'est pas parfait, les explications sur le background de IT sont nébuleuses et expéditives, certains points du scénario sont survolés voire même ellipsés sur la fin, certains passages semblent peu naturels et certaines répliques tombent un peu à l'eau. Mais globalement Ça est un film qui fonctionne bien alternant peur et humour potache, manquant un peu cela dit les moments dramatiques mais qui ne commet aucun échec critique. C'est un film qui se laisse voir et qui donne envie de connaitre la suite au cinéma voire de se repencher sur nos vieux Stephen King qui traînent dans nos armoires depuis des années. Ce n'est pas le film du siècle mais Ca reste une bonne surprise

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 325 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Algernon89 a ajouté ce film à 1 liste Ça

Autres actions de Algernon89 Ça