Quand Ça vient, Ça va bof bof...

Avis sur Ça

Avatar Mathias the Watcher
Critique publiée par le

It sort dans les salles. Les films d'horreur trouvent en ce moment un succès assez certain qui crée une démultiplication des sorties du genre en salles obscures le tout couplé au phénomène de mode de la coulrophobie (peur des clowns), cela promet un buzz certain pour l'adaptation d'un des Stephen King les plus vendus (et un des meilleurs).

Le synopsis est simple, une entité maléfique qui a la forme d'un clown cible les enfants de la petite ville de Derry, se nourrissant de leur peur. Les adultes ayant perdus leur innocence ne peuvent pas l'apercevoir et semblent fermer les yeux sur le taux de disparition improbablement élevé de la bourgade... Une bande de gamins victimisés par les brutes du lycée et formant le club des losers va se mettre en chasse de la bête.

Derry is not like any town I've been in before. People die or disappear, six times the national average. And that's just grown ups. Kids are worse. Way, way worse.

Alors le film est-il fidèle au roman?

Oui et non. D'une manière générale les personnages du club des losers et ce qui leur arrivent sont retracés plus ou moins conformément. Par contre, les peurs et les différentes formes de Ça ne sont pas fidèles. Ce qui n'est pas forcément un problème en soi... Ça incarnant les peurs les plus profondes de chaque enfant pour pouvoir les contrôler, cela ne me dérange pas que les formes soient différentes et même que sa forme clownesque soit prédominante dans le film.

C'est donc un bon film?

Cela dépendra de ce que chacun a besoin comme gage de bon film. Pour moi, le film n'est pas mauvais, mais si on le considère comme film d'horreur, alors c'est un ratage complet. Les scènes se succèdent assez rapidement et ne laisse pas le temps à la tension des évènements et autres apparitions de s'installer (malgré les 2h14 du film qui ne se font pas du tout subir). Le film usant de quelques jump scares (surtout dans sa deuxième partie) ne nous surprendra jamais réellement. Bref, on n'aura jamais véritablement peur.

L'aspect visuel du film est très bien réussi et la scène d'introduction est vraiment sympa. Certains effets spéciaux auraient pû être un peu plus léchés mais d'une manière générale, les yeux sont plutôt comblés. C'est l'originalité visuelle qui manque. Il y a une impression de déjà-vu permanent devant ce film. L'ambiance années 80's pour commencer n'aide pas à ce sujet. Alors oui, cette nostalgie de cette période est hype en ce moment, au point que Stranger Things tira une énorme partie de son succès rien qu'en exploitant ce point. Mais voyant cette ère partout en ce moment, ça n'aide pas beaucoup à se démarquer de situer son récit durant ces années-là...

Le film reprend même un des jeunes acteurs de ST pour lui faire sortir des blagues toutes les 10 minutes ne volant pas plus haut que des "ta mère en slip" et des "et ta soeur?" ce qui, à certains moments, prête à sourire quand elles sont bien placées mais nuit considéremment au peu de tension que le film procure. Car le problème majeur du film est de ne pas réussir à créer une véritable tension palpable. Le rythme trop rapide des séquences horrifiques, leur manque d'originalité et les coupures avec les scènes des enfants empêchent la peur de s'installer à un quelconque moment... Ce qui pour moi est sans conteste un échec pour un film d'horreur.

It's summer! We're supposed to be having fun!

Au niveau casting, deux acteurs se démarquent, le premier étant Bill Skarsgard interprétant de fort belle manière le clown maléfique (même si sa prestation est facilitée par des effets spéciaux déformant sa tête). Il donne une véritable vie à cette analogie visuelle représentant la pédophilie. Le deuxième étant Jaeden Lieberher interprétant Bill, le leader du club des losers. Incarnant le juste milieu entre l'enfant et l'adolescent, bégayant et peur sûr de lui; il brille comme maillon fort motivant les autres enfants...

Bref, un film qui sera probablement efficace pour le grand public mais qui ne saura pas véritablement convaincre les amateurs de frissons.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2009 fois
22 apprécient · 3 n'apprécient pas

Mathias the Watcher a ajouté ce film à 2 listes Ça

Autres actions de Mathias the Watcher Ça