I.T. l'extraterrestre

Avis sur Ça

Avatar Marvellous
Critique publiée par le

Un mois après l'échec cuisant de La Tour Sombre au cinéma, It semblait redonner espoir dans les adaptations modernes du King. Il y avait de quoi avoir confiance, au vu des trailers qui nous présentaient un esthétique surprenamment belle et ce qui semblait être une adaptation assez fidèle. Le genre horrifique ne cesse de croître en popularité depuis maintenant quelques temps, et les vrais bons films d'horreur se noient au milieu de la masse de navets infâmes qui polluent les salles de cinéma (cf Resident Evil, The Snare ou The Circle - Rings de cette année). Par conséquent, la possibilité envisagée d'assister à un film d'horreur angoissant, esthétisé et complet était assez alléchante. Ça représentait une sorte de nouvel espoir du genre. Pourtant, au milieu de la fausse apparence de film d'horreur se cache un film banal, cliché et innocent.

La scène d'introduction marque les bases du récit, sauf que le métrage se détache progressivement de l'ambiance de cette scène d'introduction pour faire un teen-movie sans grande prétention, relayant la vraie menace (caractérisant ce qu'on nous vend comme film horrifique) en secondaire. Ce qui en soit peut être un atout d'originalité au film, mais il semble que les scénaristes ne se soient pas trop foulés l'esprit et aient préféré le stéréotype au défi scénaristique d'innovation. Le métrage est un peu à l'image de Pennywise; simpliste. Pour le clown, on peut déplorer son absence de double personnalité : celle comique et celle horrifique, la première étant quasi inexistante.

Ça ne fait pas peur, et c'est indéniablement vrai. Pour cacher ce fait un peu dérageant, le metteur en scène s'est amusé à accumuler des jumpscares (pas un atout très glorieux des films d'horreur) et à jouer sur le son pour livrer un design sonore abominable (encore une fois une caractéristique des mauvais films d'horreur qui jouent avec l'intensité sonore comme un enfant s'amuse avec ses jouets). Et finalement, en enlevant les jumpscares et en se bouchant les oreilles dans les passages à un niveau d'intensité sonore trop élevé pour mes oreilles qui supportent difficilement les excès acoustiques inutiles, Ça n'a pas grand chose d'un film d'horreur. Le suspens n'est pas réellement présent, et jamais les protagonistes semblent en réel danger (pulsions de mort inexistantes ou presque). C'est dommage, parce qu'il y avait de quoi faire mieux. Et quand le réalisateur arrête de s'amuser avec les jumpscares tous plus inutiles les uns des autres, il filme des scènes d'action illisibles et assez mal faîtes, ce qui n'aide pas It à s'affirmer en tant que métrage horrifique. Hormis ce caractère répréhensible, on peut tout de même se contenter d'une ambiance réussie et d'une mise en abîme des personnages correcte. Contrairement à la majorité de ses pairs, le métrage ne perd pas de vue sa mission la plus importante : donner corps et âmes à ses protagonistes. A contrario d'un bê-bête Kong : Skull Island qui au delà de sa beauté plastique semble dépourvu de tout bon sens et pourvu de personnages vide, It vit dans ses personnages. Et ce qu'on ne peut reprocher au métrage, c'est justement de s'intéresser qu'à son (faux) aspect horrifique. Par conséquent, la voie choisie est celle d'un ton plus décontracté, les blagues se succèdent à un rythme important sans que le métrage en pâtisse, et finalement c'est assez agréable de voir qu'un tel film peut se permettre ça. Et si ça a parfois tendance à casser le suspens ou l'action, la réalisateur trouve un juste milieu honorable.

A trop vouloir en faire et impressionner, It perd sa puissance originelle et peine à se démarquer de la masse actuelle des productions horrifiques. L'ensemble est divertissant et plutôt agréable à suivre, mais les défauts rattrapent le métrage et l'empêchent de s'affirmer. Si le travail d'ambiance est plus que correct, Ça ne trouve ni sa gloire dans le genre horrifique ni dans le teen movie. En plus de ça, tout semble un peu trop manichéen, ce qui contraste avec la volonté de se concentrer sur ses personnages.

Là où les ados s'extasient de ne plus avoir peur, le spectateur lui se désole de ne pas avoir peur. Pace qu'un film d'horreur sans éléments véritablement horrifiques, c'est quand même un peu dommage, il faut l'avouer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1557 fois
21 apprécient · 7 n'apprécient pas

Marvellous a ajouté ce film à 4 listes Ça

Autres actions de Marvellous Ça