Avis sur

Caché par Cronenbergfansoff

Avatar Cronenbergfansoff
Critique publiée par le

Ça, c’est sûr que c’est un film d’Haneke : Une multitude de plans parfaits, ceux ci sont la plupart du temps fixes durant de longues minutes. Ils sont brillants et éblouissants par leurs couleurs et leur pureté d’image incomparable, (mais pas autant que dans Amour ou Happy end).
Le scénario est très abstrait et laisse au spectateur la possibilité d’avoir sa propre idée, d’avoir sa propre opinion, et de raisonner par lui même. Car Caché, est un pur film à énigmes. Le scénario est incroyable et interpelle les consciences, le voici : Un animateur d’une émission de littérature et sa femme, se font persécuter par un individu qui leur envoie des cassettes vidéos, montrant leur quotidien. Ces cassettes créent des tensions au sein du couple, car on se rend compte que le mari raconte de nombreux mensonges à sa femme, pour on ne sait quelle raison, et au fil que l’histoire progresse, la femme découvre un frère à son mari. La thématique de la persécution à l’encontre de faibles personnes nous rappelle Funny games et Funny games U.S, et ce qui est intéressant, c’est la découverte du côté agressif et horrible de c’est faibles personnes, dans Funny games, c’est notamment l’enfant de 8 ans qui tente d’abattre son agresseur avec un fusil, et là dans Caché, c’est notamment l’animateur qui aurait trahi son faux frère (qui a été adopté par ses parents), mais je n’en dis pas plus.

La vision nocive des média, de la télé, et des écrans nous rappelle Le septième continent, Benny’s vidéo ou encore Happy end. Mais au dessus de la vision nocive des médias, axée par la description de la manipulation médiatique, dans Caché on nous montre, grâce à des techniques de cadrage et de mise en scène, sous un angle horrifique et terrifiant. Cet angle peut nous rappeler Lost Highway, étant donné que l’on a également affaire à du cyber harcèlement.
Si, on en revient au genre, qui se rapproche du thriller à énigmes, Caché est un chef d’œuvre du genre, et laisse le spectateur en état d’étouffement et de suffoquement.
Néanmoins, le film a pu déplaire, parce qu’il est trop compliqué, il y’a trop d’imprecisions, on ne s’y retrouve plus, sans compter que le film est très calme et « intello ». « Intello » par ses dialogues, ses personnages et son histoire. Et quand je dis que Caché et calme, je veux dire par là, qu’il n’y a aucune adrénaline créée.
Et c’est sûr que le dénouement a dû dégoûter plus d’une personne, car on ne découvrira jamais le coupable, c’est à dire que le film nous tient en haleine, et nous cloue le bec à la dernière minute.
Pour ce qui me concerne, tout ces aspects que j’ai évoqué : « intello », « suffoquant », « compliqué », « sans dénouement ». Je trouve qu’il donne au film un excellent style, très original et brillant.
Les scènes sont de temps à autres violentes, mais sans excès, rassurez vous, on en est à des années lumière de Funny games, qui est un de mes films préférés, étant donné que j’adore être étouffé.
Bref, c’est un très bon film, bluffant, qui interpelle les consciences par son climat glacial. Un casting sympa marqué par Juliette Binoche et Daniel Auteuil.
Une sélection officielle à Cannes 2005 méritée, en compagnie d’A history of violence.
Je le déconseille aux moins de 10 ans. 4/5

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 131 fois
1 apprécie

Cronenbergfansoff a ajouté ce film à 1 liste Caché

Autres actions de Cronenbergfansoff Caché