Affiche Café Lumière

Critiques de Café Lumière

Film de (2003)

Du bout des lèvres

Pour la petite histoire, qui est mignonne et qui me rappelle des tas de souvenirs. J'avais beaucoup de plaisir à regarder le film. Il y a une scène où ils sont en train de manger. L'un regarde l'une des pensionnaires avec insistance, l'autre mange tranquillement. Ils sont à table, quelques paroles venant rompre un silence très fin, très bienveillant, il love ses proies avec plénitude. Et là,... Lire l'avis à propos de Café Lumière

14 9
Avatar EvyNadler
8
EvyNadler ·

Critique de Café Lumière par Gabriël Salmon

Café Lumière est d'abord présenté par Hou Hsiao-Hsien comme un hommage au cinéma d'Ozu, il n'hésite pas d'ailleurs à préciser au début du film que l'année de la sortie du film, le réalisateur japonais fêterait son 100ème anniversaire. Pas étonnant donc de retrouver des plans typiques du cinéma d'Ozu où il aimait traiter les thèmes qui lui étaient chers : ces... Lire l'avis à propos de Café Lumière

2
Avatar Gabriël Salmon
7
Gabriël Salmon ·

Critique de Café Lumière par

En ce qui me concerne : pas de réponse, pas d'histoire, pas de rythme. Juste une ambiance douce et tranquille, des plans cadrés au millimètre, des scènes lentes et apaisantes. J'ai adoré mais c'est un film particulier. Lire la critique de Café Lumière

2 1
8
·

Gare aux contrefaçons!

A rebours de d'aucuns, Café Lumière nous semble un film plat, surfait, faussement poétique, à la mise en scène quasiment inexistante et desservant un discours aussi creux que ceux des personnages, enfermés dans leur mutisme. On a beau essayé de faire le rapprochement (forcé) avec le grand Ozu, après avoir gratté de-ci de-là, on ne trouve que quelques bribes thématiques (le train, la... Lire la critique de Café Lumière

2
Avatar Marlon_B
3
Marlon_B ·

Pose Café

Avec ce Café Lumière, le magicien Hsien (Millenium Mambo, Three Times, Jam Sessions) continue d'émerveiller les rétines, et délivre une histoire tout en légèreté dans un faciès culturel du Japon. L'esthétique, et la photographie sont en grande partie les maîtres d'œuvres de ce film, très typé dans son art du silence. La quête journalistique de Yoko, l'obsessionnel du chemin de fer d'Hajime, tout... Lire la critique de Café Lumière

1
Avatar Quinoline
7
Quinoline ·

"Lost in Translation" made in Japon, mais sans sauce soja.

Déception énorme. Un bol de riz rassit. Lent, ennuyeux, mou, dialogues superflus et inutiles, sans profondeur, ça parle de gens, à aucun moment d'idée, je ne comprends pas comment on peut aimer ça.... Ex : première scène au café - "t'as entendu parlé qu'elle sortait avec le libraire ? Je crois que c'était pour l'argent. Tu sais à quoi elle ressemble ? Non ah-ah. Um.." Poum ! fin de la... Lire la critique de Café Lumière

2
Avatar Yucit
1
Yucit ·

Hommage réussi

Hou Hsiao-Hsien rend là un bel hommage formel à Ozu. Non seulement on retrouve l'art du maître, mais également ses thèmes de prédilections : l'incommunicabilité familiale et sociale. Derrière l'errance urbaine et humaine de Yoko, dans ce Tokyo bien plus agité que ne l'était le Tokyo d'Ozu, HHH distille avec une grande économie de moyen une part de l'immuabilité de la vie. Magique. Lire la critique de Café Lumière

Avatar hubertguillaud
8
hubertguillaud ·

Tout à tour de rôle

Notes : Mystère serein, d’une fascination quasi indécelable. Effet de loupe de la dramatisation inversé : le second plan, la ville qui passe, qui bruite, qui vit, les passants autour prennent leur tour de parole souvent ; la loupe est sur les côtés, le centre, la jeune fille parfaitement effacée lorsqu’il le faut et d’autant plus présente, se retire; politesse japonaise, ozuienne ? Le père... Lire l'avis à propos de Café Lumière

1 9
Avatar JM2LA
10
JM2LA ·