Affiche Calendrier Meurtrier

Critiques de Calendrier Meurtrier

Film de (1989)

Critique de Calendrier Meurtrier par Caine78

Soyons honnêtes : "Calendrier meurtrier" n'est pas de ces films qui marquent les mémoires ou qui brillent par leurs mise en scène d'une grande inventivité. Cela dit, et si l'on accepte cela d'emblée, l'oeuvre sait se faire plutôt agréable, sachant aussi bien se reposer sur une interprétation solide que sur une intrigue plutôt bien mené et efficace. De plus, on peut apprécier la manière dont... Lire l'avis à propos de Calendrier Meurtrier

Avatar Caine78
5
Caine78 ·

L'homme de Janvier.

Ce triller signé Pat O'connor (Cal, Sweet November), nous narre l'aventure d'un flic beatnik et cabochard traquant un étrangleur de femmes. Mais le film ne raconte pas seulement la traque d'un tueur, c'est d'abord un film sur les relations et les tensions entre les individus. La police de New York traque, depuis presque un an, un étrangleur de femmes. Le maire (interprété par Rod Steiger ;... Lire la critique de Calendrier Meurtrier

Avatar HITMAN
7
HITMAN ·

Critique de Calendrier Meurtrier par Alligator

Petite comédie policière tenue grace au couple Mastrantonio/Kline. Mastrantonio est plus que belle, elle est talentueuse, sous-exploitée ici encore à tel point que c'en est honteux. Kline joue son rôle habituel, du mec à la cool. Rien d'extraordinaire donc. Lire l'avis à propos de Calendrier Meurtrier

Avatar Alligator
6
Alligator ·

Critique de Calendrier Meurtrier par FrankyFockers

La surprise parfaite : j'achète ce dvd à bas prix quasi par hasard, disons au pif, et je tombe sur une merveille fin 80's. Un thriller à la recherche d'un serial killer traité à la Georges Perec, avec beaucoup d'humour (oui oui les deux sont compatibles et en ne nuisant pas à l'enquête) et une fin qui vire quasiment au délire grand-guignol, avec des comédiens sublimissimes (Kevin Kline,... Lire la critique de Calendrier Meurtrier

1
Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·

The two faces of January

Une comédie policière improbable et surannée, dont l'ancrage totalement eighties pourra éventuellement charmer une partie du public. Le problème vient du fait que la dimension comique repose presque uniquement sur le caractère burlesque de certains personnages, au premier rang desquels Kevin Kline, flic décalé à tendance beatnik. Un comédien dont la vis comica m'a... Lire la critique de Calendrier Meurtrier

1
Avatar Val_Cancun
3
Val_Cancun ·