L'histoire d'un été et d'une passion qui prennent leur temps pour mieux nous conquérir

Avis sur Call Me by Your Name

Avatar Jordan__
Critique publiée par le

Si l'été est fait pour aimer et partir, je crois qu'aucun film ne capture mieux cette idée que Call Me by Your Name.

Transportés au cœur d'un été languissant et insouciant, nous rencontrons Elio et Oliver. Si l'alchimie entre les deux héros est indéniable, j'ai trouvé les quelques longueurs du début du film plutôt décourageantes au-delà d'être envoûtantes. On sent bien que ces personnages se cherchent, se jouent l'un de l'autre, se frustrent et se fascinent. Dès lors, on veut absolument que la passion qui naît et mûrit sous nos yeux puisse se défaire de ses chaînes et se déverser. C'est précisément ce point que le film utilise pour nous maltraiter et nous prendre aux tripes : à l'image des personnages, on se perd - délicieusement - dans ce jeu de patience aussi asphyxiant qu'exaltant.

Lorsque les choses s'accélèrent, la paresse estivale, au début douce et agréable, devient amère et bouleversante. La dernière partie du film est un véritable crève-cœur mais également une libération des sens absolument galvanisante. L'intrigue fait monter le désir jusqu'au point culminant qui, une fois atteint, ne fait que nous entraîner encore plus loin dans l'émotion et le ravissement. Très vite, les sentiments d'Elio et Oliver deviennent les nôtres. On se prend à vouloir que l'été dure toujours, sachant pertinemment - à l'instar des héros - que c'est un fantasme douloureusement inaccessible.

La dernière partie de cette œuvre est frappante au possible, un atroce et poignant mélange de mélancolie à l'état pur et de souvenirs irrésistibles. L'inoubliable, le manque, la nostalgie, toutes ces émotions sont parfaitement illustrées. Les dernières minutes, portées par la mélodie de Visions of Gideon de Sufjan Stevens, sont d'une beauté à couper le souffle. Une fin pleine de délicatesse et de justesse. Des sensations brutes, indélébiles et suffocantes, à l'image de ces fragments perdus de nous-mêmes que nous portons toujours. En un clin d’œil, la conclusion rattrape tout ce qu'on a pu penser des instants longuets qui s'avèrent être, finalement, parfaitement justifiés et adéquats.

Call Me by Your Name, c'est l'histoire d'un été et d'une passion qui prennent leur temps pour mieux nous conquérir. L'histoire de ces premières et ces dernières fois qui nous bouleversent, nous brisent le cœur et nous construisent.

https://motsdejo.wordpress.com/2018/01/30/call-me-by-your-name/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3359 fois
17 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Jordan__ Call Me by Your Name