Affiche Capharnaüm

Critiques de Capharnaüm

Film de (2018)

Les Enfants Assourdis

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes depuis 2007, nous avait prévenus : en déplaise à certains critiques et autres demi-dieux de l’Olympe du cinéma et du Star-System, l’édition de 2018 s’éloignera des paillettes d’antan qui la caractérisaient. Rassurez-vous, les stars furent au rendez-vous, les flashs aussi et le tapis y est toujours aussi rouge, bien que sa couleur renvoie... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

49 2
Avatar Depeyrefitte
8
Depeyrefitte ·

Émotion à l'état pur

Je sors de la séance depuis deux heures environ et je voulais juste écrire que j'ai été totalement bouleversée par ce film, voilà. Tout simplement, je voulais juste dire ça. Je n'ai jamais autant pleuré devant un film et pourtant dieu sait que j'en ai vu des durs, des tristes, des violents, des sublimes ...et que je ne suis pas si facile à émouvoir.... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

18 6
Avatar Elsa la cinéphile
10
Elsa la cinéphile ·

L'enfance volée

L'enfance volée Beyrouth: Zain, 12 ans, originaire de Alep en Syrie, est en prison pour avoir poignardé un homme. Mais il porte plainte contre ses parents pour l'avoir mis au monde. Pourquoi en est-il arrivé la? Qui est Rahid, cette émigrée éthiopienne ayant croisé sa route? Le voici donc ce prix du jury cannois qui, pour beaucoup, aurait du recevoir la palme d'Or. Et perso j'en suis: nous... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

13 8
Avatar vincenzobino
10
vincenzobino ·

Les enfants de Beyrouth...

CAPHARNAÜM (16,1) (Nadine Labaki, LIB/FRA, 2018, 123min) : Capharnaüm embarque le spectateur au sein d'une poignante odyssée dépeignant le destin de Zain, jeune réfugié syrien de 12 ans vivant clandestinement avec ses parents dans les bidonvilles de Beyrouth. Un déconcertant parcours chaotique intime qui va faire du bruit ! Découverte à la Quinzaine des réalisateurs... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

17 4
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Un capharnaüm réussi

[Remarques générales. Je n'ai pas envie de juger et noter des films que je n'ai vus qu'une fois, souvent avec peu de connaissance du contexte de production. Je note donc 5 par défaut, et 10 ou 1 en cas de coup de cœur ou si le film m'a particulièrement énervé. Ma « critique » liste et analyse plutôt les éléments qui m'ont (dé)plu, interpellé, fait réfléchir, ému, etc. Attention, tout ceci... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

18
Avatar Rometach
5
Rometach ·

Et à la fin c'est l'espoir qui gagne

Misérabiliste, dégoulinant de pathos, triste, lamentable vie d’un enfant pauvre à la dérive ? Non. Parce que ce qui est incroyable dans Capharnaüm, c’est que même si Zain n’a plus rien, ni parents décents, ni frères et sœurs, ni argent, ni nourriture, ni toit ; même si Zain perd la seule qui prend soin de lui ; même si Zain doit abandonner injustement ceux qu’il aime... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

11
Avatar Ines Clivio
8
Ines Clivio ·

Tears for ears

On ne s’éternisera pas sur une question toujours un peu gênante, celle de la place d’un tel film en compétition officielle à Cannes. Probable prétendant à la « palme du cœur » que les distributeurs aiment à rajouter chaque année sur leurs affiches ? Toujours est-il que le nouveau film de Nadine Labaki est, sur le plan de l’écriture et de son esthétique, d’une univocité assez... Lire la critique de Capharnaüm

88 24
Avatar Sergent_Pepper
4
Sergent_Pepper ·

Critique de Capharnaüm par zash

Je l'ai vu à la cinexpérience 120 à l'ugc ciné cité des halles dans la salle 10, la salle est très bien très grande, merci senscritique ;) Un film magnifique, je mets pas 10/10 car ce n'est pas la perfection mais vraiment j'ai été sublimé. Les acteurs sont époustouflants, un film pas joyeux mais tellement touchant, j'ai pleuré, et ça m'arrive très rarement de pleurer dans un film, c'est dire,... Lire la critique de Capharnaüm

5
Avatar zash
9
zash ·

Capharnaüm !

Et en voilà un film qui vous reste en tête. Parcequ'il démarre d'une maniére puissante, pour enchaîner sur une oeuvre réaliste, et donc dure... Zain a plus ou moins 12 ans. Il est en prison pour mineur avoir poignardé un type (qu'il nommera affectueusement "fils de chien"). Et il se présente devant le tribunal avec son avocate. Mais pas pour être jugé. Il est là pour attaquer ses... Lire la critique de Capharnaüm

4 1
Avatar David Rumeaux
9
David Rumeaux ·

Des moins que rien

C'est sûr que Capharnaüm n'a rien à voir avec Caramel, la brillante entrée de Nadine Labaki dans la mise en scène, dont le deuxième long-métrage : Et maintenant, on va où ? était légèrement en retrait. Dans Capharnaüm, la réalisatrice se dresse en avocat, sincère et pour la bonne cause, mais un peu moins en cinéaste, en faisant excès de démonstration alors que son sujet méritait d'être traité... Lire la critique de Capharnaüm

4
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·