Il est temps de prendre des risques...

Avis sur Captain America : Civil War

Avatar castex
Critique publiée par le

Captain America : Civil War laisse une impression en demi-teinte.

D’un côté, on est face à une mécanique très bien huilée et globalement bien maîtrisée. Les frères Russo ont visiblement appris des erreurs (et des réussites, ne crachons pas dans la soupe) de Joss Whedon avec les 2 Avengers. Les scènes d’actions sont vraiment hyper propres (sauf un moment au début du film ou il y a trop de shaky cam) et les chorégraphies très bien exécutées. La séquence à l’aéroport est un modèle de mise en scène. De même, Marvel oblige, il y a de l’humour ; il est bien mieux dosé que dans le précédent Avengers. Les styles sont bien répartis entre les personnages. Côté nouvelles recrues, on est très bien servi : Black Panther est classe et Spiderman déchire.
Donc voilà, on a un film d’action très propre, très bien exécuté et avec des acteurs qui se donnent. Mais une fois gratté cette couche, certes jolie, eh bien il n’y a pas grand-chose.

Premier problème : le scénario. Ça commence pourtant bien, mais très vite, l’intrigue initiale (pour ou contre les Accords) est remplacée par une autre, poussive, qui tourne autour des thèmes mille fois vus de la vengeance et de manipulation. L’acteur incarnant le méchant a beau essayé de faire quelque chose avec son personnage, tout ça est un peu plat. Et cette deuxième intrigue dilue complètement la première ; les Accords, le contrôle des Super Héros et ses implications, bah laissez tomber, après même pas une heure de film, on en parle plus. Honnêtement, je ne comprends pourquoi les scénaristes ne se sont pas concentrés sur l’une ou sur l’autre. Du coup, on se retrouve avec un script foutraque, bourré d’ellipses.

Second problème, qui découle du premier : l’absence d’enjeu. Une fois la partie avec les Accords passée à la trappe, les raisons de l’affrontement deviennent un peu artificielles. C’est difficile à matérialiser, mais disons que ça manque de conviction. Une réplique entre deux « adversaires » l’illustre parfaitement : « on reste amis hein ? ». Voilà, je trouve que ça casse un peu tout et ça laisse un vide avec l’impression que tout ça ne sert qu’à faire du spectacle. Une bataille de polochons entre potes d’internat.

Et c’est d’autant plus regrettable que les réalisateurs montrent à plusieurs reprises qu’ils sont capables de proposer autre chose que du spectacle et du « pur divertissement ». Finalement, il faut attendre la fin pour, enfin, avoir un peu d’intensité, un peu de profondeur et même un peu de noirceur. Il faut attendre une scène, visible dans la BA, pour que la fin de la récrée soit sifflée et que les choses sérieuses commencent. C’est bien, mais dommage que ça arrive aussi tard.

En bref, Civil War est un bon Marvel, ni plus ni moins. Il serait temps que la franchise prenne quelques risques…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de castex Captain America : Civil War