DC Comics n'a qu'à bien se tenir

Avis sur Captain America : Le Soldat de l'hiver

Avatar Aubin Bouillé
Critique publiée par le

Le film commence sur une scène d’action banale, où l’on voit Captain et quelques agents du SIELD attaquer un bateau pris par des terroristes français qui… comment dire ? On un accent mi-belge, mi-américain étonnant, péjoratif et complètement degueulasse qui discrédite un peu tout… A ajouter une caméra qui s’active et même s’affole dans tous les sens et des combats filmés et chorégraphiés n’importe comment qui ne mettent pas vraiment le spectateur en confiance face aux 2h17 qui l’attendent. Scène en réalité terriblement bâclée…
Heureusement cette scène n’est pas à l’image du reste du film qui offre comme le montre la première confrontation entre le Captain et le soldat de l’hiver des chorégraphies totalement hallucinantes, filmées d’une main ferme et efficace. On observe deux super hommes s’affronter puissamment et avec une violence brutale et réaliste, sans esbroufe, sans artifice ostentatoire, juste des coups âpres et efficaces. Les combats sont en effets tellement simples qu’ils en deviennent géniaux, ouais les chorégraphes ont sacrément bien fait leurs taffs. De plus ces combats entre ces deux personnages sont tellement rares qu’ils en deviennent désirables à l’excès, et on s’étonne à être impatient en attendant la prochaine confrontation.
Malheureusement le film ne se résume pas à ces détonants combats au corps à corps. Les dialogues sont assez pauvres, ne réservant aucune surprise, ni aucune écriture qui permet d’y prêter attention, et seul l’humour bon enfant Marvel, constamment présent permet de relever ces moroses et ennuyeuses conversations. Le héros principal est toujours autant moralisateur, toujours archétype assumé du héros patriotique américain, toujours aussi lisse et insipide et seule la prestation qualitativement croissante de Chris Evans permet de lui donner le strict minimum d’épaisseur. Le scénario ne réserve rien de bien fantastique non plus, menace intérieure ici aussi, de plus en plus présente dans les films américains puisqu’ils commencent à avoir éculés toutes les menaces extérieures, et offrant une mort du côté des gentils… euh… bah en fait il s’avère que non… c’est bien connue la mort chez les super héros ce n’est en réalité qu’une petite grippe… Les acteurs restent corrects, Samuel L Jackson en tête et la musique toujours aussi… inexistante ! Mais le film nous réserve des scènes d’action musclées à l’image de l’attaque que subit le personnage de Nick Fury par une armée de faux flics.
Cependant comme tout blockbuster qui se respecte et qui plait au spectateur moyen « Captain America 2 : le soldat de l’hiver» n’échappe pas au 5ème et dernier acte des films du genre, pratiquement omniprésent dans tous nouveau blockbuster. La grosse explosion qui frôle l’overdose de fin. Oui je dis bien frôle, parce que la où l’on suffoquait dans « Transformers » ou dans « Iron man 3 », ce Captain réussit tout comme « Avengers » il y a quelques années, à faire une fin, certes qui déborde d’action, mais où l’on peut encore respirer, voir même apprécier.
Mais là où le travail du film est immense c’est dans les connexions qu’il effectue avec les autres films Marvel, mais surtout avec les comics originels. C’est bien simple les références sont tout simplement partout et raviront tous les fans inconditionnés des comics de la belle époque ou même contemporains. Stan Lee, Jack Kirby et autres Frank Miller peuvent être serins, leurs héros ne dépérissent pas, bien au contraire. Et ces références sont tout simplement immenses, chaque connaisseur de l’univers Marvel titillera lorsqu’il entendra certains noms, verra certains objets, où même certains personnages si il reste pour la scène post générique qui nous promet un bel avenir pour l’univers Marvel !

Les réalisateurs, aussi inconnus et éphémères qu’ils sont, auront donc quand même réussit honorablement à rendre hommage aux comics de Stan Lee, dont le caméo est toujours présent, tout en travaillant d’une façon incroyable à l’épaississement du monde Marvel au cinéma. Les fans des longs métrages Marvel adoreront, les fans des comics originaux seront comblés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 329 fois
3 apprécient

Autres actions de Aubin Bouillé Captain America : Le Soldat de l'hiver