"Il en faut peu pour être heureux" ?

Avis sur Captain Fantastic

Avatar trashdistance
Critique publiée par le

Le livre de la Jungle de Walt Disney et sa célèbre chanson 'Il en faut peu pour être heureux' résume bien le propos délivré dans Captain Fantastic, le nouveau film de Matt Ross.

N'as-tu jamais eu envie de tout plaquer et partir vivre en hermite loin de cette civilisation dit 'moderne' mais en réalité, guidée par l'argent et la quête de célébrité? C'est un choix évident pour Ben Cash et sa femme, Leslie. Leurs six enfants se retrouvent élevés au milieu des biches, apprenant à chasser, à tisser leurs vêtements sans aucune aide extérieure. Bodevan, Vespyr, Zaja: leurs prénoms sont uniques et leurs personnalités, singulières. Leurs journées sont rythmées par des entrainements sportifs à base d'escalade et de treks sous la pluie battante, par des nuitées guitares au coin du feu (il ne manque plus que les marshmallows), par la lecture intensive de bouquins sur la physique quantique et le capitalisme. Ils sont surdoués, mais aussi malins. Ils ne célèbrent pas Noël mais Noam Chomsky, père de la linguistique. Leurs cadeaux? Des couteaux aiguisés.

La suite: http://yourcampfire.fr/critique-captain-fantastic-matt-ross

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
Aucun vote pour le moment

trashdistance a ajouté ce film à 1 liste Captain Fantastic

Autres actions de trashdistance Captain Fantastic