👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

My children shall be philosopher kings

ll y a dans cette forêt dense et luxuriante, si l’on écoute attentivement, le battement sourd du cœur d’un cerf. Mais si l’on prend le temps d’écouter un peu plus attentivement, on distingue d’autres battements, plus rapides et désordonnés.
Car Bo, Nai, Zaja, Rellian, Kielyr et Vespyr vivent ici, élévés en autarcie par leur père depuis que leur mère est partie pour se faire soigner.

Enfants philosophes qui lisent de la physique quantique, parlent de Marx au coin du feu, chassent, chantent et apprennent à se débrouiller et a survivre loin des affres de notre société.

Mais lorsque qu’il faut retourner dans le vrai monde pour affronter une réalité loin d’être idéale, on assiste au choc des cultures. Certe cela paraît évident, mais on est ici loin des clichés et du pathos.
A bord de Steve, un vieux bus qui nous donne des envie de « Little Miss Sunshine », conduit par un Vigo Mortensen lumineux, prenez la route avec cette équipe joyeusement touchante.

Et si après tout les riches dirigent le monde, on les « emmerde ».

Eno-Bud
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste un souffle de sundance..

il y a 5 ans

Captain Fantastic
Fiuza
5

Viggo e(s)t Bo

Le réalisateur du film a t-il vu Vie Sauvage de Cedric Kahn ? En tous les cas il le devrait peut-être car, si ce dernier n'est pas un chef d'œuvre, il a le mérite d'être brutalement descriptif et...

Lire la critique

il y a 5 ans

136 j'aime

9

Captain Fantastic
Velvetman
7

Culture Freaks

Aussi difficile que cela puisse paraître, Matt Ross arrive parfaitement à se sortir du piège idéologique que pouvait lui imposer un film tel que Captain Fantastic. Le film, d’ailleurs, fait l’effet...

Lire la critique

il y a 5 ans

122 j'aime

3

Captain Fantastic
Vincent_Ruozzi
7

The Goodfather

Ben vit avec ses six enfants au fin fond d’une forêt luxuriante du Nord-Ouest des États-Unis. Leur journée est rythmée par des entraînements physiques intensifs et de longues lectures sur des sujets...

Lire la critique

il y a 5 ans

117 j'aime

6

L'Écume des jours
Eno-Bud
2

Les gens ne changent pas, c'est les choses qui changent.

Il est rare de regarder un film de deux heures sans rien ressentir si ce n'est de l'ennui. Et bien c'est a peu près le seul sentiment que m'inspire cette adaptation du roman de Boris Vian. Peu...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

4

Juste la fin du monde
Eno-Bud
9

Home is Where it hurts.

C’est la puissance dans ce film qui vous saisi. Le cadre d’abord presque feutré, avec une esthétique travaillée et plaisante. Les plans de la cuisine, les rideaux qui volent doucement sous le souffle...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

Kick-Ass 2
Eno-Bud
9
Kick-Ass 2

Tu fais ta pétasse alors je te frappe comme une pétasse.

Humour, baston, coups tranchants, sanglants et costumes toujours plus délirants, c'est ce que nous réserve la suite des aventures de Kick Ass. Ce dernier, aux yeux toujours aussi captivant, aux...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime