Piégé en haute mer

Avis sur Cargaison dangereuse

Avatar Maz
Critique publiée par le

Cargaison dangereuse, sorti en 1959 sous son titre original de The Wreck of the Mary Deare, est un film peu commun mélangeant aventures en haute mer et enquêtes sur la terre ferme. On y suit John Sands (Charlton Heston), capitaine d'un remorqueur qui croise, en pleine tempête dans la Manche, un cargo visiblement abandonné et en proie à un incendie. Lorsqu'il monte à bord du Mary Deare pour mener une rapide inspection, quelle n'est pas sa surprise d'y rencontrer, au détour d'une coursive, Gideon Patch (Gary Cooper), le second du navire promu au rang de capitaine par la force des choses, touché par une vilaine blessure à la tête ! Sur ce navire fantôme abandonné par le reste de l'équipage, la radio est hors d'usage suite à un incendie, la cale numéro 2 est touchée par une voie d'eau, et le gouvernail ne répond plus...

D'homme à homme, de marin à marin et même de capitaine à capitaine, Sands gagne petit à petit la confiance de Patch, qui continue pourtant clairement à cacher quelque chose. Malgré les contingences du moment, les deux hommes parviennent à reprendre le contrôle du navire, et l'échouent sur les récifs de l'archipel des Minquiers, au sud de l'île de Jersey. Patch tient en effet à préserver la cargaison située dans la cale numéro 4 - des moteurs d'avion - mais demande à Sands de ne pas révéler à quiconque la position du navire, ni même le fait qu'il n'ait pas coulé, en attendant l'examen de l'affaire par une commission d'enquête indépendante...

De retour à terre, les deux hommes sont interrogés par un représentant de la compagnie d'assurance, puis par l'armateur du Mary Deare. Ils retrouvent également M. Higgins (Richard Harris), un officier rescapé à bord d'une chaloupe, qui accuse Patch d'avoir donné l'ordre d'abandonner le navire. Quand Patch file à Londres rencontrer Mlle Taggart, la fille du capitaine décédé en mer dans des circonstances encore très floues, et que celle-ci lui révèle via la dernière lettre de son père que le Mary Deare a fait escale durant quatre jours à Rangoon à côté d'un autre navire appartenant au même armateur, l'histoire commence à sentir bon l'arnaque à l'assurance...

Le film se poursuit alors en salle d'audience, celle où siège la commission d'enquête chargée d'élucider les circonstances du "naufrage". On en apprend un peu plus sur le passé guère reluisant de Patch, suspendu il y a des années pour avoir perdu un navire, et brièvement emprisonné par la suite pour comportement violent. Pour couronner le tout, l'avocat de l'armateur révèle que le bateau échoué vient d'être retrouvé, et qu'on va procéder immédiatement à son renflouage. Les pires craintes de Patch se réalisent quand il apprend que c'est Higgins qui supervisera l'opération. L'ordure de service à la botte de l'armateur a bien l'intention en effet d'envoyer par le fond le Mary Deare, et surtout la mystérieuse cargaison de la cale 4...

Avant-dernier titre dans la filmographie de Gary Cooper, tourné deux ans avant sa mort, cette adaptation du romain éponyme de Hammond Innes paru en 1956 devait initialement être réallisée par Alfred Hitchcock, qui désirait faire jouer la star américaine. Projet finalement abandonné par le maître, qui ne voyait pas comment éviter d'en faire « un ennuyeux film de prétoire ». Repris par le Britannique Michael Anderson, Cargaison dangereuse est effectivement loin de rivaliser avec les chefs-d'œuvre hitchcockiens, guère servi par une réalisation impersonnelle et un scénario traînant parfois en longueur.

Néanmoins, la performance devant la caméra d'un Gary Cooper à la santé déclinante est assez remarquable, face à un Charlton Heston lui aussi très à l'aise après l'éprouvant tournage de Ben-Hur. La première partie du film, celle qui se déroule à bord du Mary Deare, est à mon avis la plus réussie, car elle ménage entre quelques scènes d'action plutôt efficaces un suspense vraiment prenant : qui est ce mystérieux Patch, et que fait-il tout seul sur un navire à la dérive ? Où est passé le commandant Taggart ? Que contient cette fameuse cale numéro 4 ?

Bien servi par un beau TechniColor, des acteurs excellents et un scénario assez bien ficelé, Cargaison dangereuse est plus qu'une simple curiosité à voir, histoire de rayer une ligne de plus dans la filmographie des acteurs principaux. Ce n'est certes pas un grand film, et on peut à ce titre regretter qu'Hitchcock ait renoncé à s'y attaquer, mais ça reste un assez bon film d'action doublé d'un assez bon film d'enquête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 935 fois
3 apprécient

Maz a ajouté ce film à 4 listes Cargaison dangereuse

Autres actions de Maz Cargaison dangereuse