Affiche Carne

Critiques de Carne

Film de (1992)

  • 1
  • 2

Noé.

Un texte informatif sur les vertus de la viande de cheval, un autre, préventif cette fois, t'alertant qu'il peut être de bon ton pour toi d'aller voir ailleurs si tu es du genre à ne pas goûter le gros rouge, puis le sang justement. Celui du canasson qui arrive dans l'assiette avant d'être mastiqué. Le choc de la mort. Frontal. Un premier choc avant l'accouchement, la vie et le sang, encore.... Lire la critique de Carne

37 3
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Tas de viande !

Jusqu'à présent, ma seule expérience avec Gaspard Noé, c'était Irréversible, à sa sortie en salle. Depuis, j'ai été vacciné. Alors, rien d'autre jusqu'à présent. Et me voilà à tenter à nouveau l'expérience. Le diptyque Carne/Seul contre tous arrive avec une réputation de films violents, glauques, limite insupportables. Une fois de plus, j'ai peur de la provoc' gratuite, des images chocs mais... Lire la critique de Carne

30
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·

La fille du boucher.

Par le biais de sa boîte Les cinémas de la zone, qu'il a fondé au tout début des années 90 avec la réalisatrice Lucile Hadzihalilovic, rencontrée sur le plateau du premier court-métrage de la dame, La première mort de Nono, Gaspar Noé réalise Carne, moyen-métrage remarqué au Festival de Cannes 1991. Récompensé par le... Lire l'avis à propos de Carne

15
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Gaspar con carne

Court métrage de 40 minutes en guise de prélude de "Seul contre Tous", "Carne" prouve l'immense talent de réalisateur de Gaspar Noé, son goût pour la provocation, les images chocs, le tout dans un univers malsain et glauque. Le rapport à la chair est très intéressant dans son élaboration, tout n'est que survie et régénération, et Noé tranche dans le vif de par la morosité de sa vision de... Lire la critique de Carne

6
Avatar JimBo Lebowski
8
JimBo Lebowski ·

Gaspar Noé, génie ou malade mental ?

Déjà a ses débuts Gaspar Noé arrivait a choquer, avec ce court métrage qui nous plonge dans une France profonde grisaille, morbide et malsaine, il arrive a nous mettre mal a l'aise par moment et même dès le début il choque avec un cheval qui se fait dépecer . Le tout sur une mise en scène qui lui est propre et qui renforce la férocité du récit . S'en suivra une histoire d'un boucher chevalin... Lire la critique de Carne

6
Avatar Truman-
7
Truman- ·

Noé's boucherie

Après le superbe mais traumatisant Irréversible, le chiant et porno LOVE, voilà que je replonge dans la filmographie de l'éclectique Gaspar Noé pour voir son premier moyen-métrage : Carne. L'histoire est simple : un boucher chevalin et sa fille Cynthia vivent seuls, et leur relation est étrangement incestueuse. Gaspar Noé aime le trash : le cul, le sang, la... Lire l'avis à propos de Carne

1 4
Avatar Coline Fournier
7
Coline Fournier ·

Vie In Carne

Un court surprenant, plein de haine et de violence. De rancoeur, de haine masquée, comme si une sorte de volonté vengeresse sans justification restait tapie dans l'ombre pour prendre la moindre raison justifiant une débauche de violences, verbales, picturales et physiques. Une sorte de désir destructeur à tout les coins de rues, tout les coins de bouches. "VOUS. Êtes-vous à l'abri d'un dérapage?... Lire la critique de Carne

3
Avatar TheDuke
7
TheDuke ·

La chair de ma chair

S'il est un cinéaste actuel qui suscite l'émoi, c'est bien Gaspard Noé. La sortie récente de son film Love le prouve : soit adulé, soit décrié, le film et l'oeuvre du réalisateur en général ne laisse pas indifférent. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt, à nos chevaux. Carne, c'est un moyen-métrage, un film trop long pour être un... Lire l'avis à propos de Carne

2
Avatar Xavier Petit
6
Xavier Petit ·

A dada sur mon bidet

Un cri de haine, de rage et de dégoût de quarante minutes. Je viens de sortir d'une expérience de cinéma troublante, la définition-même du film coup de poing. Il y a dans ce film quelque chose de profondément poisseux et crade. On ressent cette violence contenue depuis un tas d'années qui ne cherche qu'à exulter d'un seul coup, comme pour soulager le poids d'une vie rongée par la monotonie et la... Lire la critique de Carne

2
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·

Aux limites de la fiction, aux antipodes du documentaire

D'un profond réalisme et d'une noirceur sans nom, on ne peut pas ne pas penser à Céline et à ces récits fétides de plaies purulentes et de latrines nauséabondes. Ce court métrage nous montre la violence des pulsions de haine et d'amour qui dictent les actions humaines, qui conduisent rapidement derrière les barreaux.. Ceci dit, l'on ne pourrait s'arrêter là, car derrière l’intérêt... Lire l'avis à propos de Carne

2 4
Avatar Mansfield
9
Mansfield ·
  • 1
  • 2