You will know her name !

Avis sur Carrie : La Vengeance

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Comme l’écrivain Stephen King l'a déclaré, à quoi bon faire une nouvelle adaptation si l’original est bon. J’avais également aussi cet avis négatif, surtout que les remakes ne sont généralement pas des réussites. Cela dit, j’étais assez intrigué par cette vision, surtout avec l'emploi des moyens technologiques de nos jours et la collaboration du scénariste Roberto Aguirre-Sacasa, ayant déjà participé à un projet d’adaptation d’un roman du célèbre écrivain spécialiste de l’épouvante. On pouvait espérer quelque chose de potable et d'abordable mais la vraie question qu’on devrait se poser, est-ce que le fait d’avoir confié ce projet à une réalisatrice qui n’a plus mis en œuvre un film depuis 5 ans était une bonne idée. Pour ma part, je dirais un peu oui. Quand on reprend une activité qu’on n’a plus pratiquée depuis un certain temps, on est rouillé, un peu désorienté et pas trop à l’aise à ce qu'on fait.

J’ai un peu senti ce manque de maîtrise pendant le visionnage mais ce n’est pas le problème majeur et le plus dérangeant des inconvénients observés pendant le visionnage. D’après les informations dénichées sur le web, cette adaptation cinématographique reprend bien plus d’éléments du roman que la première sortie en 1976. Il est vrai que la description de Carrie est bien plus fournie et que le contexte horrifique est bien plus mis en avant que ceux de la première version. Cependant, la trame scénaristique est quasiment la même que celle du film d’origine, la production est donc dépourvue de nouveauté et d’originalité, c'est l'histoire d'une fille qui apprend plus sur ses pouvoirs et qui va bientôt être la cible d'une très et vilaine humiliation. La seule chose qui pouvait rendre le film palpitant et éminent est l’interprétation de Carrie par une nouvelle actrice. 

Etant plus proche de l’âge de Carrie dans le roman que Sissy Spacek l'était pendant le tournage de la première adaptation, Chloë Grace Moretz était moralement tout indiquée pour camper le souffre-douleur diabolique de l'université. Mais physiquement, elle était bien trop jolie pour interpréter une fille souffrante et psychologiquement instable, la beauté de cette dernière casse toute crédibilité. Le jugement de cette actrice est similaire à celui de Julianne Moore dans la peau de la mère extrémiste religieuse. Par rapport à Piper Laurie, l’ancienne interprète la mère de Carrie dans la première version, Julianne Moore est assez limite et pas aussi engagée que sa semblable, même si elle affiche un visage fiévreux et mettant mal à l’aise à ceux qui croisent son regard froid et déstabilisant. 

Une partie de casting pas très satisfaisante avec ces deux dernières moyennes, autant pour le reste du casting, même si les personnages sont plutôt bien repris. J’ai constaté un vide monotone et une lenteur pénible dans le premier film, j’ai ressenti les mêmes défauts pendant le visionnage de ce remake. Seule la partie finale du bal est nettement plus percutante et plus payante que celle du film d’origine. Elle a été tournée normalement, sans la division de cette séquence en multiple-écran comme on l’a pu constaté pendant le visionnage du film d’origine. Au moins, c’est une série d’images foudroyantes, dévastatrices et dynamiques, générant un spectacle techniquement effrayant, prenant et bien plus satisfaisant que celui de la première production. Ce n’est malheureusement pas suffisant pour me surprendre et à part la fin, je n’ai pratiquement vu aucun intérêt à cette production, à part peut-être une bande-son plus prometteuse et une qualité de montage plus soignée que celles du précédent film. 4/10

Les autres, ils trouvent que je suis bizarre !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 312 fois
8 apprécient

LeTigre a ajouté ce film à 7 listes Carrie : La Vengeance

Autres actions de LeTigre Carrie : La Vengeance