Affiche Casablanca

Critiques de Casablanca

Film de (1942)

Un héros romantique

Bogey, sa gueule toujours un peu triste, son regard sombre, sa voix nasillarde reconnaissable entre toutes, son personnage de privé désabusé et sûr de lui, clope au bec et verre à la main, pour moi c'était ça, alors le découvrir sanglé dans une veste de smoking blanche et classe, le coeur en bandoulière après un chagrin d'amour, traînant sa peine comme un boulet,... Lire la critique de Casablanca

182 74
Avatar Aurea
9
Aurea ·

"I think this is the beginning of a beautiful friendship"

Réalisé en 1942 par Michael Curtiz, Casablanca est devenu depuis un film emblématique : emblématique de l’âge d’or Hollywoodien (avec ses vedettes iconiques, ses répliques mythiques, son univers si dense et simple à la fois...), de la romance classique (histoire d’amour intemporelle, thématiques de la perte et de la rédemption…), du registre noir ou encore de l'œuvre patriotique... Lire l'avis à propos de Casablanca

21 2
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Oued Side Story

Nous sommes en pleine seconde guerre mondiale, l'Europe se déchire. À Casablanca existe un lieu où Dieu lui-même n'est plus que spectateur. Les âmes égarées, fuyant les bruits de bottes du cancer national-socialiste germanique, viennent y boire, danser ou jouer, en rêvant à ce visa, officiel ou pas, qui leur ouvrira les portes d'un pays où ils pourront vivre sans avoir peur d'y mourir. Un jour... Lire l'avis à propos de Casablanca

80 10
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Casablanca ville en émoi

Casablanca n'est autre qu'un film envoûtant. Oui envoûtant par la présence d'un Humphrey Bogart aux répliques sarcastiques bien senties et éclatant dans son smoking blanc. Envoûtant grâce à une Ingrid Bergman qui crève l'écran, vêtue d'une robe et d'une capeline immaculées, lui donnant une allure et une grâce imprescriptibles. Envoûtant par la splendide photo en noir et blanc accompagnée de "As... Lire l'avis à propos de Casablanca

44 10
Avatar SUNSELESS
9
SUNSELESS ·

As time goes by.

Il est des films dont on n'ose pas dire du mal, des classiques auquel il est strictement interdit de toucher sous peine de subir l'ire de tous les cinéphiles du monde entier. Considéré comme le troisième meilleur film américain par l'American Film Institute, "Casablanca" fait assurément parti de cette catégorie. Sans pour autant partager cet enthousiasme de masse (il n'est pas interdit d'être... Lire la critique de Casablanca

47 5
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Entre Amour et Patrie

Casablanca est souvent cité comme l'un des plus grands films d'amour de tous les temps. Bien que le couple Bogart/Bergman soit flamboyant à l'écran, je ne sais pas s'il s'agit d'une romance des plus émouvantes. Par contre, oui, c'est du romantisme avec tous les ingrédients essentiels : rupture, secrets, triangle amoureux, amour impossible, dilemmes.... Lire la critique de Casablanca

10 10
Avatar Monsieur_Cintre
8
Monsieur_Cintre ·

Un sommet mythologique de l'art hollywoodien

Je croyais revoir un film vieilli et peu captivant, mais je me trompais, c'est un film qui a conservé son aspect mythique et toute sa magie, un des plus beaux mélodrames du cinéma dont chaque visionnage permet de découvrir des attraits nouveaux. Dès les premiers plans, le décor est posé, c'est celui de Casablanca avec sa population cosmopolite et interlope où se côtoient dans un étrange... Lire la critique de Casablanca

23 3
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Mais où est donc passé OSS 117 ?

Evacuons tout de suite les qualités quasi-indiscutables du film : Oui la photographie est magnifique. Oui le décor du café est immersif et prenant à souhait. Oui, l'apparition de Bogart est mythique, et d'une classe comparable à celle de l'entrée en scène de John Wayne dans Stagecoach. Oui, Ingrid Bergman et lui forment un joli couple. Oui, le film est très vivant, dynamique et plutôt prenant.... Lire la critique de Casablanca

55 27
Avatar KingRabbit
6
KingRabbit ·

Passeports pour la liberté

On peut diviser le film en trois parties : de l'espionnage d'abord, du drame ensuite et de l'action pour finir. Tenter de résumer plus précisément ce film est inutile : on se perd dans les détails, et ça n'a aucune importance. Car l'importance du film n'est pas dans son scénario. La réalisation de Curtiz (cinéaste ultra-prolifique, auteur de 180 films) est remarquable : il parvient à créer une... Lire la critique de Casablanca

23 1
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Everybody comes to Rick

Un film culte « Casablanca » ! La capitale économique du Maroc aura servi le temps d'un film de décor à l'un des plus grands films de l'âge d'or hollywoodien (recrée en studios bien évidemment !). Succès critique et public à sa sortie, « Casablanca » ne sera pourtant considéré comme un classique que dans les années 70. Peut-être fallait-il le temps d'en digérer sa substantielle moelle ? Car... Lire l'avis à propos de Casablanca

19
Avatar ScreenReview
10
ScreenReview ·