"Nous aurons toujours Paris."

Avis sur Casablanca

Avatar Casse Bonbon
Critique publiée par le

Considéré comme le troisième plus grand film américain par l’American Film Institute, « Casablanca » de Michael Curtiz semble malheureusement avoir perdu de sa superbe avec le poids des années, et j’ai bien du mal à comprendre l’engouement qu’il suscite encore aujourd’hui.

Le film se classe dans le genre du mélodrame, avec tout ce que cela implique de qualités et surtout de défauts. J’ai trouvé l’ambiance et les dialogues légèrement surjoués, un peu too-much, l’histoire est bien ficelée, mais manque d’originalité, ainsi l’œuvre me donne le sentiment d’un archétype basique dépourvue de scènes fortes ou d’éléments d’accroches. À vrai dire, je me suis quand même ennuyé, même si j’admets volontiers les qualités narratives et les aspects techniques que présente l’œuvre, les plans sont jolis. Les vingt dernières minutes sont bien plus intéressantes que tout le reste, et j’ai eu beaucoup de mal à plonger dans l’histoire.

Je ne trouve pas Humphrey Bogart exceptionnel dans ce film, sa performance m’a laissé indifférent, je dirais même que son rôle nonchalant n’a aucun charme. Je pense tout à fait l’inverse d’Ingrid Bergman qui est sublime, très belle, très convaincante, elle apporte beaucoup de fraicheur au film. C’est le seul aspect de l’œuvre qui m’a convaincu et si je devais citer une raison pour vous convaincre de visionner ce film, ce serait Ingrid Bergman. Les autres acteurs, vedettes de la Warner, sont satisfaisants.

L’ambiance arabisante du cadre spatial ne m’a pas du tout convaincu, et je le regrette. Les décors, comme la musique, n’ont aucune variété. Il s'agit presque d'un huis clos, la globalité du film se déroulant dans la boite de nuit, bonjour l'ennui. On pourrait même croire que le film se déroule en Amérique ou en France, tant les lieux sont communs (excepté dans les rares plans d'extérieures).

On notera tout de mêmes quelques répliques qui sont rentrés dans la postérité et dans l'inconscient collectif, témoignant de l'incroyable réussite du film.

Mais en conclusion, et malgré ma bonne volonté, je n’ai pas franchement apprécié ce film, et j’irais même plus loin, je ne trouve pas que sa place dans le classement de l’American Film Institute soit légitime. Si l’histoire se laisse suivre, artistiquement parlant il n’y a pas de quoi propulser le film au rang de chef d’œuvre, mais ce n’est que l’avis d’un humble spectateur, écrit depuis son XXIe siècle…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 225 fois
Aucun vote pour le moment

Casse Bonbon a ajouté ce film à 4 listes Casablanca

Autres actions de Casse Bonbon Casablanca