Affiche Casse-tête chinois

Critiques de Casse-tête chinois

Film de (2013)

United colors of Klapisch

Après avoir été étudiant Erasmus à Barcelone dans « L’auberge espagnole » (2002), puis écrivain débutant (scénario d’une mini-série TV à l’eau de rose) à Londres et Saint-Pétersburg dans « Les poupées russes » (2005), Xavier le personnage fétiche de Cédric Klapisch va poser ses valises à New York. Il a maintenant 40 ans, marié et père de deux jeunes enfants, la mère étant Wendy (Kelly Reilly)... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

40 9
Avatar Electron
6
Electron ·

Le string brésilien

La bande-annonce ne m’avait pas emballé mais c’est tout de même avec plaisir que je partais retrouver les héros de l’Auberge espagnole/Les poupées russes. On s’attache, c’est normal. Déjà un troisième film, un vrai feuilleton, presque une saga. Il n’en manque plus beaucoup pour rejoindre Antoine Doinel au compteur. Encore faut-il avoir quelque chose à raconter. Les personnages ont aujourd’hui... Lire la critique de Casse-tête chinois

45 3
Avatar Al_
5
Al_ ·

Critique de Casse-tête chinois par LadyK

Dernier épisode de la célèbre trilogie de Klapisch et une belle clôture à ces trois films que j'adore. L'humour et l'émotion sont au rendez-vous, comme dans chacun des précédents films. Casse-tête chinois se passe à New York, mais pas dans le New York de Time Square et de Central Park que tout le monde connait, non dans le New York de Chinatown avec une petite dose de Brooklyn (comment y... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

19 2
Avatar LadyK
8
LadyK ·

Cap sur Boboland ?

Peut-être la prochaine destination de Xavier Rousseau, à moins qu’il n’y soit déjà arrivé avec ces tribulations d'un Chinois à New York. On conçoit que le film puisse exaspérer – toujours la même équipe, le même entre soi (et pas seulement dans la fiction du film), les plus beaux appartements dans New-York, une vie (presque) totalement oisive (en fait Xavier/Romain Duris travaille ,... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

18
Avatar pphf
6
pphf ·

Casse-tête irrésolvable

Je tourne et retourne dans tous les sens dans mon appartement. Décidément ça ne vient pas. Et c'est avec la B.O de l*'Auberge Espagnole* que l'inspiration me vient : nostalgie ? C'est exactement la question que je me pose. Suite aux deux opus précédents (l'Auberge Espagnole et les Poupées Russes) qui ont profondément marqué mon adolescence, c'est finalement plus par... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

27 3
Avatar Rachel Youya
6
Rachel Youya ·

Xavier et les femmes.

Pratiquement dix ans après "Les poupées russes", nous retrouvons le personnage de Xavier, cette fois expatrié à New York dans le but de se rapprocher de ses deux enfants depuis sa séparation d'avec Wendy, tout en jonglant avec sa carrière d'écrivain et les problèmes administratifs. Si l'on pouvait penser que ce grand ado paumé campé par Romain Duris s'était assagi à l'aube de la quarantaine, il... Lire la critique de Casse-tête chinois

12
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

L'anti "les bronzés 3"

Un vrai bonheur que ce casse tête chinois! Au-delà du jeu de mot particulièrement pertinent du film, le dernier volet de la trilogie de Klapisch m'a très agréablement surpris. Car à l'heure où les suites françaises (et surtout les suites de films humoristiques) sont de vrais catastrophes (les bronzés, les visiteurs, plus récemment je crois les trois frères le retour), Klapisch réussit l'exploit... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

8 4
Avatar tibo2257
8
tibo2257 ·

Dernière pièce du puzzle de Xavier

Un Klapisch c'est toujours sympa a regarder, et celui là ne déroge pas à la règle. "Casse-tête Chinois" vient clore la trilogie de la vie de Xavier, ici allant habiter à New York, s'interrogeant toujours sur le sens de son existence. Je dois déjà dire que j'ai vraiment adoré "L'Auberge Espagnole", "Les Poupées Russes" un peu moins, j'attendais donc beaucoup de ce volet pour conclure la saga sur... Lire la critique de Casse-tête chinois

7
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

40 ans et toutes ses dents

Xavier Rousseau vs la vie, troisième round. Ce fut d’abord les choix à faire dans sa vie quand on est jeune et con et qu’on a encore tout à construire (L’auberge espagnole), puis ensuite les choix amoureux dans sa vie, lancé avec frénésie à la recherche de l’âme sœur (Les poupées russes), et c’est maintenant la vie, cette chienne, qui décide de s’embrouiller comme un rien. À 40 ans, c’est... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

7
Avatar mymp
6
mymp ·

Je suggère L'Eté Indien pour le prochain.

Quel bon film ! Plus réussi, selon moi, que Les Poupées Russes. Klapisch fait ici le choix juste de resserrer le casting, les anciens personnages faisant déjà rajout lors du dernier opus. La photo est toujours aussi bonne et donne envie d'aller à New-York. On retrouve un Xavier un peu moins prise de tête et dont les questions existentielles semblent plus justifiées.... Lire l'avis à propos de Casse-tête chinois

6
Avatar Jake Elwood
8
Jake Elwood ·