J'étais pas prête.

Avis sur Cats

Avatar Irina Schwab
Critique publiée par le

Soyons clairs dès le départ, il n'y a a rien à sauver. La seule chose que ce film réussit à faire c'est à obtenir la palme du mauvais goût et de la gênance ultime à tel point que même les choses sympas issues de la pièce d'origine (à savoir les chansons) perdent de leur saveur.

Quand au début on découvre les CGI pour les chats à visage humain, on a bien les boules tellement c'est moche et ça rend bizarre. Ca fait un peu le même effet que les robots humanoïde sur lesquels on colle un visage humain très réaliste et un peu figé, gros malaise. Mais on se dit ok, tentons de faire abstraction, de base la pièce est sympa et c'est pas le premier film avec des costumes moches.

Et puis là, le gros drame. Les acteurs ont commencé à bouger et danser ... de manière vachement féline.... Alors là comme ça raconté rien de choquant n'est-ce pas ? Après tout des "chats" qui bougent de manière féline c'est normal et à la base pièce de broadway tout ça donc pas mal de danse. Ouais ouais. Sauf que rappel, il ne s'agit pas d'humain avec un costume de chat laissant place à l'imagination, donc de dessins animés de chats ou autres non. MAIS DE PUTAIN D'HUMAINS DANS DES CGIS DE CHAT MEGA GENANT ET REALISTES.

Résulats ? Bah imaginez vous dans votre salon avec d'un coup votre chat qui se tient debout et vous fait une danse sexy en onduant du cul et en exposant son anus. Autant sur mon chat je peux trouver ça drole mais s'il avait un visage humain sans doute beaucoup moins.

Le film a commencé depuis 3 minutes, et j'ai déjà eu un violent relent de nausée. La suite est pire.

Bon ok les CGI/costumes, le jeu corporel des acteurs et les danses font super chelous, mais peut être que le reste est bien ? Non.

CES QUOI CETTE PHOTO FACON VOMI DE NEON CRIARDS ???

Bon passons, c'est moche, ça donne l'impression d'être sur un bateau qui tangue vachement, mais admettons. Peut-être que les décors vont permettre de mieux de plonger dans le truc après tout le concept de l'environnement raccord avec la taille des chats fera que .... non.

Alors comment vous dire, foutre des humains en costume de chats mega réalistes et vouloir les mettre dans un décord à l'échelle se rapprochant du réalisme tout ça pour se taper des décors concret qu'on pourrait retrouver dans un cartoon il y a comme un grand écart, qui ne marche pas.

Bon pour l'instant ça fout franchement mal aux yeux, et ça gache un peu les chansons, mais passons. Le film a commencé depuis 10 minutes. Et là, c'est le drame. La scène d'intro de Rebel Wilson.

J'ai rien contre l'actrice, je l'apprécie même pas mal dans pas mal de ces rôles comiques mais là dans un long silence je me suis simplement demandé ce qu'il avait bien plus fumé.

Les souris à visage humain et les cafards à visage humain qui se font bouffer m'ont achevée et m'ont laissée dans un état de traumatisme profond jusqu'à la fin du film qui fut du même accabit. J'espère ne pas en faire des cauchemars cette nuit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 225 fois
1 apprécie

Autres actions de Irina Schwab Cats