Boisé et peu tannique

Avis sur Ce qui nous lie

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Tous les films dits de "vignoble" obéissent peu ou prou aux mêmes thématiques : l'amour de la terre, le passage des saisons, la transmission familiale, les problèmes de gestion. Ce qui nous lie n'échappe pas à la règle, avec une constante narrative de Klapisch en sus : la difficulté des choix de vie. Le film, plutôt boisé et élégant, avec une attaque suave se révèle finalement peu tannique avec des notes un peu sucrées en fin de bouche. Pas un cru millésimé mais un nectar léger et agréable qui ne provoquera pas l'ivresse pour ceux qui l'attendaient. Klapisch s'avère toujours aussi efficace dans les scènes de groupe et peine davantage à évoquer les destinées individuelles, assez conservatrices dans l'ensemble hormis peut-être concernant Ana Girardot qui aurait mérité plus d'espace. Pio Marmaï est séduisant comme à l'accoutumée mais son personnage indécis manque quelque peu de profondeur. Klapisch a essayé de donner un rythme tempéré pour s'accorder avec les 4 saisons mais le moment des vendanges est bien entendu privilégié pour des scènes parfois un peu trop attendues (la fête). Une voix off, comme souvent inutile, alourdit quelque peu l'ensemble avec des flashbacks de la même façon peu probants. Reste le regard plein d'empathie du réalisateur, l'attachement au terroir teinté de modernité. Cela suffit pour étancher en partie notre soif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 377 fois
6 apprécient

6nezfil a ajouté ce film à 1 liste Ce qui nous lie

Autres actions de 6nezfil Ce qui nous lie