Avis sur

Ce sentiment de l'été par SpiralPad

Avatar SpiralPad
Critique publiée par le

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé" écrivait Lamartine. C'est un peu ce qu'illustre ce film qui, à travers trois étés consécutifs dans trois villes différentes (Berlin, Paris, New York) tente de nous montrer par petites touches la reconstruction du compagnon et de la soeur de Sasha, morte subitement.

Un film qui prend son temps, qui n'hésite pas à nous faire plonger dans un quotidien pas toujours passionnant afin de donner de la vie et du corps à ses personnages, et à réussir à peindre de façon réaliste un travail de deuil et de reconstruction. Quelquefois, les silences et les regards en disent alors bien plus que les paroles...

Cela n'a pas manqué de me rappeler la très belle trilogie des "After" de Linklater avec Delpy et Hawke, où là aussi deux personnages se rapprochaient doucement au fil de discussions et de petits moments banals passés ensemble.
Malgré cela, "Ce Sentiment de l'été" n'a pas forcément la finesse de ces films, et même s'il se laisse regarder avec un plaisir et une empathie non feinte. Un joli moment donc, une bulle dans laquelle se mêlent tristesse, joie, nostalgie et larmes, mais qui n'est pas inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 503 fois
3 apprécient

SpiralPad a ajouté ce film à 1 liste Ce sentiment de l'été

Autres actions de SpiralPad Ce sentiment de l'été