Avis sur

Ce soir, je dors chez toi par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Alex,écrivain en manque d'inspiration,et Laetitia,dirigeante de l'entreprise familiale d'huile d'olive,sont très amoureux mais leur couple est en péril.En effet,le garçon a une vision pessimiste de la vie à deux tandis que sa copine,du genre romantique,lui met la pression afin qu'ils s'installent ensemble,ce qui va pousser Alex à user de stratagèmes destinés à éviter,ou au moins retarder,cette cohabitation.Nous sommes là dans le créneau plutôt encombré de la comédie romantique à la française,l'angle d'attaque du film étant la peur panique éprouvée par certains jeunes adultes,ceux qu'on appelle les adulescents,à l'idée de s'engager dans une relation stable.Soit,après tout il s'agit d'un phénomène de société réel qui peut prêter aussi bien à la rigolade qu'à l'émotion.Encore faut-il disposer d'un scénario qui tienne la route,ce qui n'est pas vraiment le cas ici.Dès le départ ça mouline,puis ça s'enlise de sur-place en répétitions,et enfin les idées viennent à manquer et ça se termine en crash avec des rebondissements moisis et prévisibles évacuant l'humour au profit de la romance à deux balles.D'autant que les personnages relèvent de la caricature,Laetitia et son obsession de se caser,ou de l'illogisme,Alex et son indécision qui le mène à faire le contraire de ce qu'il voudrait.Tout ça pour aboutir au happy-end attendu.Déplorons également les facilités auxquelles s'abandonnent les auteurs,notamment dans les deux scènes cruciales de réconciliation lors desquelles Alex parvient à convaincre Laetitia de revenir.La première séquence voit la musique couvrir les dialogues et,pour la seconde,on ne saura jamais ce que dit Alex dans la lettre qu'il remet à son aimée.Vraiment facile,comme procédé,ça évite d'écrire quoi que ce soit.C'est carrément dommage car ça intéresserait énormément de mecs de savoir quoi déclarer à la femme qui,comme le dit Daniel Prévost dans un sketch,vous a follement aimé et ne peut maintenant plus vous blairer.Car dans la vraie vie,ça se passe rarement aussi bien.Certains d'entre vous se souviennent peut-être de cette émission de Bataille et Fontaine qui cartonnait autrefois à la télé,"Y'a que la vérité qui compte",dans laquelle des gens tentaient de se rabibocher avec des proches suite à de grosses fâcheries.Nombre d'entre eux étaient des types qui s'étaient fait jeter par leur gonzesse,et leur démarche se soldait à chaque fois par un cuisant échec.Dès que la fille,qui ignorait qui voulait lui parler,découvrait que c'était son ex,on voyait son visage se crisper et changer de couleur,l'amour ayant visiblement fait place à la haine.Et le mec de se faire violemment jeter et humilier devant la France entière.Alors,ces gars-là,vraiment,ça les aurait arrangé de connaître la teneur des déclarations miracle d'Alex.Pourtant,le film ne manquait pas d'atouts,à commencer par des dialogues souvent très drôles,Olivier Baroux imprimant sa patte d'humoriste chevronné,et des personnages secondaires bien dessinés.Et l'interprétation est aux petits oignons,Baroux ayant fait appel à sa famille de comédiens,la plupart d'entre eux figurant dans les films suivants du réalisateur,avec en tête son vieux complice Kad Merad,une fois de plus irrésistible en meilleur ami oscillant entre flamboyance et déprime.Le couple vedette est formé de Jean-Paul Rouve,acteur d'une grande finesse,et de la belle Mélanie Doutey,véritable tornade de charme,qui rendent supportables des personnages assez mal écrits.Il y a aussi Philippe Lefebvre,un de nos grands seconds rôles,qui est savoureux en commercial bas de plafond.Et la révélation du jeune Rhiles Djarouane,étonnant en gamin impassible plus mûr que les adultes qui l'entourent.C'est décidément un film familial jusqu'au bout,les parents de Laetitia étant interprétés par les vrais parents de Mélanie Doutey,Arielle Semenoff et Alain Doutey.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 349 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pierrick_D_ Ce soir, je dors chez toi