Leçon de comédie

Avis sur Certains l'aiment chaud !

Avatar Elg
Critique publiée par le

La crise de 1929 est un terreau fertile pour les scénaristes puisqu’elle offre de multiples enjeux qui peuvent mettre les personnages dans des situations précaires ou conflictuelles. Les auteurs de Something like it Hot profitent habilement de ce contexte potentiellement dramatique pour accentuer l’effet comique de leur histoire. En travestissant les deux musiciens fauchés et poursuivis pour les mettre au milieu d’un orchestre composé uniquement de femmes bien tournées, ils donnent à leur scénario une trame des plus fécondes. Le fait qu’ils doivent à la fois contenir leur excitation et subir le harcèlement des vieux pervers est une leçon de comédie en soit. Le récit est si bien conçu que les dialogues émergent d’eux-mêmes. Les répliques punch ratent rarement la cible. Certaines chansons se sont inscrites à tout jamais au palmarès musical de la cinématographie, dont la fameuse I Wanna be loved by you. À l’écran, le tout fonctionne à merveille grâce aux performances des principaux acteurs inscrits au générique. Jack Lemmon s’amuse comme un larron en foire dans ses accoutrements féminins. Tony Curtis n’a pas la fibre comique de son partenaire, mais s’en tire honnêtement inspiré fut-il par la femme la plus désirée au monde. Enceinte de quelques semaines, Marilyn Monroe est à son meilleur dans ce film même si l’histoire nous apprend qu’elle fut un boulet pour la production : Retards, textes non sus, prises innombrables. Un enfer de tournage qui se termine en film culte. Bienvenue à Hollywood

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Elg Certains l'aiment chaud !