Fusillade, saxophonistes et Sugar

Avis sur Certains l'aiment chaud !

Avatar CestClaire
Critique publiée par le

Certains l’aiment chaud est un film réalisé par Billy WILDER, un réalisateur, producteur et scénariste américain de films noirs et de comédies, né le 22 juin 1906 à Sucha, l’actuelle Pologne et mort le 27 mars 2002 à Beverly Hills en Californie aux États-Unis. Cette comédie romantique sortie en 1959 est l’histoire de deux musiciens de jazz au chômage Joe et Jerry mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, ils décident de se transformer en musiciennes : Joséphine et Daphné pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent tous les deux amoureux d'une ravissante chanteuse blonde de leur orchestre Sugar qui veut épouser un milliardaire. Le cadre se pose peu à peu et c'est avec plaisir que nous les suivrons dans leurs petites péripéties.

Certains l’aiment chaud est un classique du 7ème art qui mélange avec brio plusieurs genre comme la comédie, le film de gangster, la comédie musicale avec une belle touche de romance, ce qui rend ce film si unique en son genre.

Ce qui m’a beaucoup étonné, c’est que le thème n’ait pas fait plus scandale que ça dans l’Amérique des années 50, surtout avec l’allusion finale d’un mariage gay.

Certains l’aiment chaud est une excellente comédie qui m'a surprise du début jusqu'à la fin. Certaines répliques et scène de ce film restent gravées dans ma tête comme « I’m a Girl, I’m a Girl » ou encore la phrase de fin : « No body is perfect ». Malgré la vieillesse de ce film, il gardera toujours le charmes des films des années 50.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 28 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CestClaire Certains l'aiment chaud !