La tragédie de Séraphin Lampion

Avis sur César et Rosalie

Avatar Wakapou
Critique publiée par le

C’est réglé comme du papier à musique : deux hommes, une femme. Le premier, qui offre tout, mais voit sa douce s’envoler. L’autre, qui n’offre que son silence, et recueille insensiblement la fuyarde.

Plus j’y repense et plus je crois que Bertrand Blier a voulu répondre à César et Rosalie, lorsqu’il a tourné Trop belle pour toi : il inverse la situation et prend un homme, tiraillé entre deux femmes. Mais là où Blier se centre sur l’homme, déchiré entre ses deux amours, Claude Sautet préfère suivre (majoritairement, hein) Yves Montand, l’homme qui voit partir sa femme, impuissant, dépassé.

Ce Yves Montand est absolument génial ici : l’homme du monde, le mégalo, un peu pied-noir sur les bords. C’est comme un grand mélange entre Raymond Bettoun, François Perrin (made in Jacques Brel), et le Séraphin Lampion qui s’invite dans le monde de Hergé. Avec son énorme cigare et son énorme voiture, ce véritable self-made est un pauvre type qui est démuni face aux femmes libérées. Lorsqu'il débarque sur la plage au volant de sa Citroën SM, costume boisgneusement boutonné et billets de banque plein les poches, on comprend qu'il n'a rien compris.

Face à lui, Romy Schneider est irréprochable, surtout lorsque ses dialogues sont aussi bien ciselés qu'ici : tout est dit en quelques mots, ses répliques au restaurant valent de l'or. Sami Frey est lui aussi excellent : discret mais inévitable. Côté caméra, un Claude Sautet sobre mais efficace, avec quelques séquences musicales très réussies, et qui rythment bien le récit.

Un film drôle, cynique, percutant, qui offre à Yves Montand, l’éternel mâle dominant, un contre-emploi avec ce chef de clan qui perd pied. Peut-être pas le chef-d’œuvre de siècle, mais porté par trois acteurs puissants, voilà un film très attachant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 982 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Wakapou a ajouté ce film à 2 listes César et Rosalie

Autres actions de Wakapou César et Rosalie