Affiche Cet obscur objet du désir

Critiques de Cet obscur objet du désir

Film de (1977)

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus

«Cet obscur objet du désir», quel drôle de titre. Son origine vient d'une citation tirée du livre dont il est l'adaptation : «La Femme et le Pantin», de Pierre Louys. Le titre renvoie inévitablement à celui d'un autre film du cinéaste : Le charme discret de la bourgeoisie, avec lequel il partage de nombreuses similitudes. C'est que les deux se suivent de près, ils n'ont que cinq ans de... Lire la critique de Cet obscur objet du désir

13 1
Avatar Nicolas Chaussoy
8
Nicolas Chaussoy ·

Trop belle(s) pour toi.

Le dernier film de Luis Bunuel, qui ne mourra pourtant que six ans plus tard, récapitule les habituelles frustrations et les habituels fantasmes hispaniques du réalisateur, tellement bien symbolisés par cette sorte de corset/ceinture de chasteté que porte la belle Conchita pour à la fois exciter et éteindre le désir de Mathieu (Fernando Rey), cet homme qu’elle ne cesse d’attiser et de glacer... Lire l'avis à propos de Cet obscur objet du désir

8 8
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

"Et le désir s'accroit quand l'effet se recule"

Bunuel transpose le sado-masochisme de pierre Louÿs dans la lutte des classes. Au travers de ce bourgeois, c'est toute la société qui est masochiste. Ce grand bourgeois accepte toutes les humiliations a l'image de la société qui se laisse terroriser par le "Groupe Armé Révolutionnaire de l'Enfant Jésus". Prenant son désir pour des sentiments, il est incapable d'offrir autre chose que de... Lire l'avis à propos de Cet obscur objet du désir

14
Avatar -Marc-
5
-Marc- ·

L'aboutissement d'une carrière.

Voilà le film-testament, le dernier film que Luis Bunuel a réalisé. Cet Obscur Objet du Désir est, d'après ce que je sais du style Bunuel avec les six films que j'ai vu de lui, est son oeuvre charnière, concentrant tous les éléments de son style : surréalisme, frustrations amoureuses et sexuelles, portrait d'une bourgeoisie en décadence morale, jalousie de l'homme envers la femme, humour décapant.... Lire l'avis à propos de Cet obscur objet du désir

11
Avatar MrOrange
9
MrOrange ·

L'ultime oeuvre d'art...

En adaptant "La Femme et le Pantin" de Pierre Louÿs, Buñuel poursuit son étude de la bourgeoisie contemporaine dans sa forme la plus patriarcale, et donc de l'amour dans sa déclinaison la plus possessive. Mais pour faire exister cette Conchita qui ne cesse de souffler le chaud et le froid, Buñuel a l'intuition assez géniale de faire... Lire l'avis à propos de Cet obscur objet du désir

6
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Ce lumineux bidule du plaisir

Bunuel. Il suffit de dire son nom pour être emporté par un tourbillon d'images provenant de sa solide filmographie. Et ce lumineux bidule qu'est CET OBSCUR OBJET DU PLAISIR demeure un de mes préférés du regretté réalisateur. Réaliser, ça il savait le faire et habilement en plus. Captivé par la bourgeoisie, son prétendu classicisme n'était qu'un prétexte pour mieux disséquer ses observations.... Lire la critique de Cet obscur objet du désir

7
Avatar Daniel  Racine
9
Daniel Racine ·

Expérience du sado-masochisme en terrain surréaliste

Cet exceptionnel coquin de Bunuel, dont l'imagination toujours bouillonnante, aime entraîner le spectateur dans un univers onirique où toutes les fantaisies surréalistes sont permises, nous livre ici, une savoureuse histoire de frustration et nous ouvre avec talent les portes de l'irrationnel. Mathieu Faber (Fernando Ray) raconte aux compagnons de voyage de son compartiment de... Lire la critique de Cet obscur objet du désir

3
Avatar Juliette-Cinoche
9
Juliette-Cinoche ·

Critique de Cet obscur objet du désir par Broyax

Les films de Luis Bunuel sont souvent bizarres et excentriques et "Cet obscur objet..." ne déroge décidément pas à la règle... On pense évidemment au thème de la "Lolita" et à une certaine relation sado-maso entre ce vieux et cette soubrette capricieuse et insaisissable : cette dernière se plaît en effet à tirer les ficelles avec une certaine ironie et un cynisme implacable...... Lire l'avis à propos de Cet obscur objet du désir

2
Avatar Broyax
5
Broyax ·

Un petit chef-d'oeuvre pour la route

Avec Cet obscur objet du désir, Luis Buñuel partait sur un chef-d'oeuvre qui condensait son style surréaliste et ses obsessions pour les contrariétés amoureuses et la bourgeoisie. Traités sur un mode grotesque, les attentats qui occupent l'arrière-plan du film amènent un quelque chose d'alarmant et d'abscons, comme si tout allait exploser de façon ridicule et sans qu'on y comprenne rien.... Lire la critique de Cet obscur objet du désir

2
Avatar Kloden
8
Kloden ·

Critique de Cet obscur objet du désir par JM2LA

Notes : On devrait parler de Buñuel's touch comme on le dit pour Lubitsch. Cet équilibre parfait de malice, d'insolite, de renversement de valeurs au besoin, de surréel tout en restant parfaitement perspicace doit être difficilement transmissible de façon scolaire et étudiée. Et comme pour Lubitsch ce sourire permanent, cette politesse qui nous permet de nous voir comme dans un miroir et de... Lire la critique de Cet obscur objet du désir

2
Avatar JM2LA
9
JM2LA ·