Affiche Chaînes conjugales

Critiques de Chaînes conjugales

Film de (1949)

Heaven help the masses

Trois amies partent en voyage pour la journée lorsqu'elles reçoivent, avant d'embarquer, la lettre d'une quatrième femme qui leur annonce avoir quitté la ville avec l'un de leur mari. Tout au long de la journée, les trois épouses pensent à leur couple et, par flashback, le spectateur découvre les raisons pour lesquelles leur mariage pourrait se briser... ou perdurer. A Letter to Three Wives,... Lire la critique de Chaînes conjugales

48 9
Avatar gallu
10
gallu ·

La Lettre

Sensibilité, émotion, drôlerie, ce film est un véritable bijou qui m'a enthousiasmée. Une façon unique et intemporelle (une oeuvre qui n'a pas pris une ride) de parler du mariage, de ces êtres si différents et pourtant si complémentaires que sont l'homme et la femme, liés par ces chaînes conjugales où il faut user de compromis dès lors que le Prince Charmant ou la Princesse ont cédé la place... Lire la critique de Chaînes conjugales

84 48
Avatar Aurea
10
Aurea ·

Dubout en Amérique.

A letter to three wives, fort mal traduit par Chaines conjugales, devait initialement être réalisé par Ernst Lubitsch qui, déjà malade et surtout mis sur la touche par la tristesse de l'époque, dut décliner l'offre. C'est donc Joseph Mankiewicz, avec Billy Wilder et Otto Peminger l'un des trois héritiers du maître, qui s'y colla, sans démériter : la Lubitsch Touch... Lire l'avis à propos de Chaînes conjugales

35 28
Avatar -Piero-
9
-Piero- ·

Goodnigh everybody !

Sixième film de Joseph Mankiewicz « Chaine Conjugale », adaptation du roman « A Letter to Five Wives » de Joseph Klempner, s’ouvre sur la présentation de deux femmes par une de leur amie, elles embarquent toutes trois pour une croisière mais juste avant de monter, elles reçoivent une lettre d’une amie commune qui leur annonce qu’elle quitte la ville pour toujours avec le mari d’une d’entre elle...... Lire l'avis à propos de Chaînes conjugales

39 1
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Acide satirique

« The right thing at the right time » : voilà ce qu’on dit d’Addie Ross, l’un des personnages les plus originaux du cinéma : présente en voix off, (dans un dispositif qui sera repris dans la série Desperate Housewives), commentant ce qu’on dit d’elle en son absence, elle déchaine les passions de trois couples, entre convoitise et jalousie. Alors qu’une lettre d’elle annonce son départ à ses... Lire la critique de Chaînes conjugales

32 5
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Lettre d'une inconnue

Deborah, Lora Mae, Rita, J'ai décidé de vous écrire cette lettre car je pars. Je suis venu vous dire que je m'en vais, en quelque sorte. Je ne partirai pas seule cependant, mais avec l'un de vos maris. C'est en rentrant chez vous, ce soir, que vous saurez lequel. Alors d'ici là, cette lettre n'aura pas d'autre but que celui d'une gâchette. D'un interrupteur. Qui déclenche un retour en... Lire l'avis à propos de Chaînes conjugales

14 7
Avatar Black_Key
9
Black_Key ·

Desperate Housewives, mais pas que...

Réédité en DVD dans une version correcte, "Chaînes Conjugales" démarre allègrement comme une version originelle de "Desperate Housewives" (frivolité des épouses oisives, détachement des maris un peu veules, et cette voix sublime - pas vraiment d'outre-tombe ici, mais pas loin - qui commente l'action avec une distance cruellement ironique...), avant de s'épanouir de manière... Lire l'avis à propos de Chaînes conjugales

8 6
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Critique de Chaînes conjugales par Alligator

Je retrouve ici la délicieuse écriture de Mankiewicz. J'ai revu récemment l'extraordinaire All about Eve, somptueux bijou de subtilités et de dialogues sertis sur des comédiens hors-pair. Dans ce film-ci, Mankiewicz se tourne vers le drame conjugal avec moins d'humour vachard et ironique ou du moins en l'affrontant de manière beaucoup moins directe. Le personnage joué par Kirk... Lire la critique de Chaînes conjugales

7
Avatar Alligator
9
Alligator ·

pour le meilleur et pour le pire

Ce film est surprenant par bien des aspects....tout d'abord le scénario, 3 femmes attendant une quatrième comparse apprennent par un billet qu'elle ne viendra pas, trop occupée à piquer le mari de l'une d'elles, mais qui est l'infidèle?mystère...et c'est là que tout devient magique, tel un jeu de dominos, les souvenirs s'enchaînent, les doutes, les craintes des femmes se superposent sur... Lire la critique de Chaînes conjugales

7
Avatar Bubulle
8
Bubulle ·

Critique de Chaînes conjugales par Teklow13

Ce n'est pas une critique du film, mais un retour sur 3 films de Mankiewicz (donc je suis un peu hors sujet mais tant pis) : Que le résultat soit un peu moins réussi, avec la « maison des étrangers », film de mafia, au sens famille, sympathique mais un peu balourd, où 4 frères se déchirent face au poids immense d’un père vampirique (Edward G. Robinson qui en fait des tonnes). Ou brillant avec... Lire l'avis à propos de Chaînes conjugales

6 4
Avatar Teklow13
8
Teklow13 ·