Affiche Charade

Critiques de Charade

Film de (1963)

Critique de Charade par Gérard Rocher

Les vacances à la neige se passent le mieux du monde pour Regina, une séduisante jeune femme en instance de divorce avec Charles Lampert. C'est au cours de ce séjour que Regina fait la connaissance de Peter Joshua, un homme très séduisant lui aussi et ayant quelques années de plus qu'elle.... Lire l'avis à propos de Charade

48 11
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Peter, Alexander, Adam et Brian sur la piste du moldave

Il y a des jours où l’on cherche dans le désespoir un film à regarder en repensant à nos coups de cœur passés et en en venant presque à se demander si on retrouvera cela un jour. Stanley Donen, réalisateur de mon adoré Voyage à deux collabore une nouvelle fois avec Audrey Hepburn pour Charade. Au départ, le tableau plait beaucoup, on note en plus la présence de Cary Grant, rien est encore... Lire l'avis à propos de Charade

50 16
Avatar Deleuze
9
Deleuze ·

Drôles de choix pour une rencontre.

Charade, c’est la nonchalance à son apogée. Un polar qui se met à l’unisson de ses personnages, abordant l’intrigue avec autant d’enthousiasme que de flegme, au point qu’on ne sait pas qui du personnage ou du comédien se fait plaisir. Le pistolet en plastique qui ouvre le film sur Audrey Hepburn annonce clairement la couleur : les fausses... Lire la critique de Charade

43 10
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

We'll have lots of sons and name them all after you.

Derrière le paravent d'une intrigue de film d'espionnage consistante mais manquant de tension pour happer parfaitement le spectateur, Charade est avant tout une formidable comédie nous permettant d'assister aux confrontations délicieuses d'un Cary Grant forcément en grande forme et d'une Audrey Hepburn toujours aussi merveilleuse de délicatesse et de classe (ce qui ne l'empêche pas... Lire la critique de Charade

42 5
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·

...and I'm divorced.

Une chasse au magot (250000$, quand même) impliquant une veuve pas vraiment éplorée, un inconnu cachottier, des vétérans avides, imbéciles et grotesques, un inspecteur balourd, la C.I.A. L'intrigue, très sympathique et bourrée de rebondissement, se laisse suivre avec plaisir mais comme on est devant une comédie d'espionnage, l'important est à chercher ailleurs. Dans le rythme de l'aventure,... Lire la critique de Charade

40 15
Avatar Kalian
9
Kalian ·

Is there a Mrs. Dyle ?

Stanley Donen me fait rêver depuis tout petit chaque fois que je lance Singin' in the Rain, et je me rends compte que je n'ai pas vu grand chose dans sa filmographie. Alors quand en fouillant un peu je vois que je peux multiplier les plaisirs en voyant Charade qui propose dans les deux rôles principaux, Audrey Hepburn ma muse et Cary Grant l'un des mes mentors, je fonce immédiatement tout excité... Lire l'avis à propos de Charade

30 1
Avatar Gwimdor
8
Gwimdor ·

L'autre scène de la douche

Dès le début, l'ambiance est plantée. Un corps tombe d'un train. Puis, après le générique, c'est la rencontre entre Audrey Hepburn et Cary Grant, sur des dialogues percutants. Elle annonce qu'elle va divorcer parce qu'elle ne sait rien sur son mari et qu'elle ne supporte pas le mensonge. En quelques minutes, tout est dit. Rarement mélange entre comédie et mystère aura aussi bien marché. Parce... Lire l'avis à propos de Charade

29 2
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Est ce qu'il y a une madame...

Régina Lampert(Audrey Hepburn) est victime d'un cambriolage et apprend peu après la mort de son mari.Elle reçoit le soutien de Peter Joshua(Cary Grant) qu'elle a rencontré à Megève…. Stanley Donen est surtout connu pour ses comédies musicales,en particulier le cultissime "Chantons sous la pluie".Mais ici il avait envie de changer de genre.Il avait vu "La mort aux trousses" d'Hitchcock et... Lire l'avis à propos de Charade

17 8
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Mon tout est...

Mon premier est une distribution chic comme une robe Givenchy. Audrey trouve ici des partenaires de jeu à la hauteur de ses interminables cils. Le Coburn mal dégrossit amuse, le Matthau sale et affable réjouit. Mais la star, c'est Cary Grant. Surmonté de binocles top tendance 2011, le presque retraité exécute un numéro de séduction épatant, rayon "Pas intéressé". Papa protecteur, il... Lire la critique de Charade

23
Avatar Raf
5
Raf ·

La gazette moldave

Mon premier poursuit mon second et mon troisième est mon second. Mon tout est ma définition, mais c'est aussi un grand classique, prétexte à nous présenter Paris by night. Mais ça, c'était le temps où Paris avait une image romantique outre atlantique. Aujourd'hui c'est l'image proposée par "Taken" qui prévaut. Allez donc savoir pourquoi. Stanley Donen s'appuie davantage sur l'humour... Lire la critique de Charade

16 1
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·