Just tea for two and two for tea...

Avis sur Charlie Mortdecai

Avatar Hey_Blondin
Critique publiée par le

Tout d'abord commençons par le réalisateur: David Koepp. Il est le scénariste de Spider-Man 1&2, Jurassic Park 1&2, L'Impasse, Mission Impossible, etc. et le réalisateur de Fenêtre Secrète et Premium Rush. Mais surtout il signe le scénario de La Mort Vous Va Si Bien, film loufoque de Robert Zemeckis avec Bruce Willis et Meryl Streep. C'est le point de départ pour savoir comment interpréter Charlie le moustachu Mortdecai. Il joue à fond la carte du second degré et de la vanne lourdingue.

Continuons en parlant du jeu d'acteur... Nous savons tous que Johnny Depp aime s'imprégner de ses rôles en ajoutant une touche personnelle à ses personnages (exemple de Sparrow avec Keith Richards). Le look de Depp n'est pas sans nous rappeler l'allure de l'acteur britannique Terry Thomas, avec sa moustache surplombant les dents du bonheur. Il y a aussi un petit côté précieux piqué à Peter Sellers, et des gestes d'épaules empruntés à Rowan Atkinson. Mais il est surtout inspiré du rôle de Bertie Wooster interprété par Hugh Laurie. Et ce n'est pas un hasard puisque l'auteur des romans d'humour noir, Kyril Bonfiglioli, s'en était inspiré lui aussi. Qu'avons nous donc? La caricature de l'aristocrate anglais, dépeint par un anglais (l'auteur des romans), et dont le jeu d'acteur est inspiré par des acteurs britanniques, et pas les plus mauvais! Effectivement, mais pourquoi ce choix? Mettre au grand jour un stéréotype ridicule de la caricature du bourgeois anglais n'est-il pas un bon moyen pour le dénoncer? Ou encore, ne pourrions nous voir un hommage par l'absurde à ces acteurs britanniques qui aiment tant se moquer d'eux même et de leur propre culture.
D'autre part, le travail vocal de Depp sur l'accentuation à outrance du verbatim anglo-saxon est un indice supplémentaire. Paul Bettany, avec son accent à couper au couteau, dont les mots au travers de sa voix rauque nous font hésiter entre la confiance et la méfiance, sont en total opposition de son employeur crédule et présomptueux.

Finissons par commenter l'intrigue et le déroulement de l'action. Les répliques de Bettany, les pseudos vomissements de Gwyneth Paltrow et la maladresse de Depp à tirer sur son majordome, sont comme des gimmicks dignes des Monty Pythons. Tout cela est absurde, et se justifie par l'absurde! L'intrigue et les courses poursuites peuvent aussi nous faire penser au style haut en couleurs de Wes Anderson. L'échappée belle en Triumph Bonneville avec side-car à Moscou peut être comprise comme une référence ouverte à The Grand Budapest Hotel, ou à Indiana Jones et la Dernière Croisade. Certains diront qu'elle est également un clin d’œil au tournage de The Great Escape, mais ça, c'est seulement si vous êtes un drômois savoyard ayant une nette attirance pour le judaïsme, ou un rémois blondin obsessionnel de McQueen.

Bref, ce divertissement qui n'est pas parfait, à tout pour plaire, mais aussi tout pour être détesté. C'est un parti pris, dans un style particulier qui ne laisse pas indifférent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 625 fois
8 apprécient

Autres actions de Hey_Blondin Charlie Mortdecai