La beau Danube gris

Avis sur Chat noir, Chat blanc

Avatar stebbins
Critique publiée par le

Chat noir, chat blanc reste un pur moment de cinéma euphorisant, foisonnant d'idées de mise en scène et forcément attractif sur bien des points. La poésie foutraque du grand Emir Kusturica opère de tous les instants, nous invitant à suivre le parcours d'une gigantesque famille dépareillée : entre un gitan débonnaire et son fils amoureux d'une blonde peu farouche, un parrain singeant Humphrey Bogart ou encore un caïd cocaïné et sa soeur haute comme trois pommes le cinéaste nous convie, avec le geste large qui lui est propre, à un joyeux bordel totalement cintré qui fait profondément du bien.

N'y allons pas par quatre chemins : Chat noir, chat blanc est de cette race de film qui nous fait aimer instantanément le cinéma de son auteur ; généreux, intelligent, certes parfois appuyé dans ses effets mais toujours à bon escient ce conte moderne demeure sans doute l'une des plus belles satires jamais réalisées sur le mariage. Volontairement décalé, en perpétuelle réinvention d'une scène à la suivante ce petit bijou incorpore brillamment le burlesque au romantisme, le prosaïque au poétique. Bouillonnant d'énergie Chat noir, chat blanc est tout sauf un film tiède : son essence vitale tient du superbe divertissement, de celui qui nous détourne littéralement de la réalité sans nous empêcher de réfléchir dans le même temps.

Outre le mélange des genres que Kusturica semble avoir magistralement assimilé le film reste une peinture remarquable de la culture gitane : la lumière dense et colorée ainsi que la présence très soutenue de la musique participent à l'adhésion d'un folklore immédiatement sympathique, pratiquement addictif... Voué à figurer parmi les oeuvres de cinéma cultes et inlassables Chat noir, chat blanc est un film régénérant, dont le surréalisme évoque les formes abondantes d'un certain Fellini ( la place très importante accordée à la famille peut éventuellement rappeler les visions truculentes du célèbre Amarcord ). J'ai beaucoup aimé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
2 apprécient

Autres actions de stebbins Chat noir, Chat blanc