A dada sur mon bidet

Avis sur Cheval de guerre

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Steven Spielberg est ma foi fort surprenant d’irrégularité bien que je le trouve plus moyen que génial. Mais avec Cheval de Guerre il devient carrément mauvais.

Dès les premières minutes, on n’a du mal à y croire entre sa lumière criarde et sa musique Disney omniprésente. Dégoulinant de bons sentiments il n’émeut pourtant guère jusqu’à lasser lors de cette ridicule scène de « bèchera-bèchera pas ? ». Il y a du gentil paysan et du méchant propriétaire terrien, et au milieu un bourrin sympathique qui fait ce qu’on lui demande.

Et puis soudain, c’est la guerre. Chouette un peu d’action. Alors en fait non, remballez les trompettes car ça devient pire après. On suit les pérégrinations de ce gentil cheval entre l’Angleterre et la France, au gré de ses rencontres, et on s’ennuie ferme. Aussi palpitant qu’un épisode de la série Grand Galop, Cheval de Guerre ne fait que se succéder des scènes sans grand intérêt sous des filtres de plus en plus dégueus et noyées sous la musique de Williams qui, s’il est devenu sourd, n’en a toutefois pas conservé son talent, contrairement à l’autre.

Et que dire de cette fin, qui ne sait plus où donné du mièvre et qui nous colle une migraine ophtalmique. Plus orange, ç’aurait été trop orange mon cher Steven.
On s’attend presque à ce que l’ultime plan se résume à une fin cartoonesque où l’image se réduit sur la tête du cheval qui nous lance un clin d’œil dans un hennissement moqueur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 984 fois
21 apprécient · 4 n'apprécient pas

Before-Sunrise a ajouté ce film à 1 liste Cheval de guerre

Autres actions de Before-Sunrise Cheval de guerre