Spielberg refait du Spielberg.

Avis sur Cheval de guerre

Avatar batman1985
Critique publiée par le

Pfff, un film avec un cheval en vedette. Pfff, sûrement une oeuvre pour toutes les fanatiques d'équitation qui pleurent dès qu'elles voient un superbe étalon à la robe brune. Et en plus, ça dure 2h20! Enfin... C'est Spielberg qui le réalise et comme je suis plutôt fanatique de ce cinéaste, je vais laisser de côté mes a-priori et laisser sa chance au film.
Effectivement, le début fait un peu penser à des douces images que le cinéaste offre de la relation entre les hommes et les chevaux. Cependant, il faut avouer aussi que les images sont déjà superbes, la photo est assez soignée et on a droit à de larges plans de la campagne britannique, vraiment superbe.
Et puis, il est vrai que le cheval est le centre de l'oeuvre, le vrai héros du film. Il vit de véritables aventures qui l'emmènent en Angleterre et en France, mais en passant par les civils britanniques, l'armée anglaise, l'armée allemande et les civils français. Et puis Spielberg a des vrais talents de conteur et on est proche de ce qu'il pouvait faire avec des E.T. et compagnies, à savoir des films où l'amour et la naïveté prédominent sur le reste.
Le cheval est le vrai héros de l'histoire, mais nous permet d'avoir plusieurs points de vue du conflit sur la Première Guerre mondiale. D'une certaine manière, je pense que le cinéaste a rendu hommage à Kubrick par certains plans comme le Britannique en a fait pour Les sentiers de la gloire. C'est aussi un Spielberg nettement plus en forme sur la mise en scène, active dont certains plans en travelling sur les chevaux rappellent le travail de Peter Jackson sur Le Seigneur des Anneaux. Mais c'est surtout l'occasion d'avoir l'une ou l'autre séquence épique dont celle du cheval traversant tout le No Man's Land, simplement remarquable. D'ailleurs, la plupart des scènes sur les champs de bataille sont bien foutues. Et on n'est pas dans Il faut sauver le soldat Ryan, donc ni sang, ni entrailles ne seront visibles à l'écran.
L'oeuvre possède aussi des allures d'un cinéma à la John Ford. Le final m'a rappelé La prisonnière du désert ou même Impitoyable. Bref, c'est un Spielberg qui rend hommage aux films classiques en réalisant quelque chose qui possède cette trempe.
Le choix du casting est assez opportun, composé uniquement d'inconnus si on excepte peut-être Tom Hiddleston et Niels Arestrup. La classe des acteurs britanniques est présente.
Bien sûr, certains râleront de voir une oeuvre d'une telle naïveté ou jouant la carte de l'émotion. Dans le dernier cas, le cinéaste est toujours très juste. On regrettera peut-être plus de voir tous les belligérants parler en Anglais alors qu'on a Niels Arestrup qui joue le rôle d'un Français (d'une logique...). Peut-être aussi qu'on voit fort le filtre orangé sur la fin de l'oeuvre pour offrir des plans très esthétiques.
Mais qu'importe Spielberg renoue certainement avec le cinéma d'antan et son cinéma d'il y a presque trente ans. Et rien que pour ça, ça vaut la peine de partir au galop regarder le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 345 fois
3 apprécient

batman1985 a ajouté ce film à 2 listes Cheval de guerre

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2012

    Les meilleurs films de 2012

    Avec : Twixt, L'Odyssée de Pi, Des hommes sans loi, The Dark Knight Rises,

  • Films
    Illustration Top 2012

    Top 2012

    Mon top des films sortis en cette année de fin du monde !

Autres actions de batman1985 Cheval de guerre