👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J’aurais préféré voir plus de politique, de défense d’un programme inexistant, de tentative de justification. Bref allez plus loin que le propos du film.

Lucas Belvaux choisit de se concerter sur le moment du basculement, de montrer comment une personne lambda, ouverte d’esprit et solidaire, peut-être séduite par l’extrême droite. Et c’est un choix salutaire, pour montrer comment aujourd’hui les discours radicaux et les actes qu’ils encouragent sont banalisés.

Emilie Dequenne incarne Pauline, qui est séduite par les discours rassurants d’un ami qu’elle estime, flattée qu’on la considère, puis piégée et manipulée par le parti.

Mais en ne parlant que de ça, ainsi que des cadavres dans les placards du parti, la portée de son propose est limitée. Chez nous manque un peu d’ambition et de virulence.

AlicePerron1
5
Écrit par

il y a 3 ans

Chez nous
Moizi
1
Chez nous

Réimmigrons Belvaux chez lui !

Je continue ma tournée des navets tant que j'ai un cinéma à proximité et me voilà entrain de voir Chez nous. Alors je n'ai rien contre le réalisateur, mais là franchement ça sentait le truc bien...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

9

Chez nous
Cultural_Mind
6
Chez nous

Haine(s) pollinisatrice(s)

On pourrait bien sûr multiplier les reproches à l'encontre de Chez nous : les personnages manquent d'étoffe, la trame narrative est cousue de fil blanc, le parti pris politique a quelque chose de...

Lire la critique

il y a 5 ans

22 j'aime

5

Chez nous
BenoitRichard
7
Chez nous

Critique de Chez nous par Ben Ric

Évacuons tout de suite les points faibles du film et souvent inhérents à ce type de fiction prenant appui sur période actuelle. La première, et la plus flagrante était sans doute, étant la...

Lire la critique

il y a 5 ans

14 j'aime

5

La Bonne Épouse
AlicePerron1
3

La bonne épouse rate son plat

La bonne épouse est pour moi un résultat vraiment décevant. La bande-annonce promet une comédie qui tire vers la satire, le sujet du film étant les écoles ménagères dans les années 60, juste avant...

Lire la critique

il y a 2 ans

13 j'aime

1

Ad Vitam
AlicePerron1
4
Ad Vitam

Concept fort mais éxécution sommaire

Ad vitam commence très bien avec un synopsis fort et pose dans ces premiers épisodes nombre de questions et d’intrigues entrelacés très prometteuses. Le thème central du passage de temps et du sens...

Lire la critique

il y a 3 ans

8 j'aime

Porco Rosso
AlicePerron1
10
Porco Rosso

Mélancolie élégante

Porco Rosso est l’un des rares films de Miyazaki que je préfère regarder en français, tout simplement pour la voix grave et enveloppante de Jean Reno, qui enrichit grandement le personnage de Porco...

Lire la critique

il y a 3 ans

7 j'aime